Colère des transporteurs du réseau Car Jaune : une action coup de poing sur les routes, dès jeudi matin

transports
Colère des transporteurs de voyageurs : action coup de poing sur les routes, dès demain
Les transporteurs de voyageurs tirent la sonnette d'alarme. Leur situation économique est en péril. Une situation amplifiée par la crise sanitaire. ©CAP'RUN
Le ras-le-bol des transporteurs de voyageurs. Dix compagnies locales réunies au sein du groupement "Cap'Run" alertent les autorités sur l'urgence de la situation et notamment pour le réseau Car Jaune. Des transporteurs qui envisagent d'agir dès demain, en organisant un convoi sur les routes.
« Nous sommes à bout et plus que jamais déterminés à faire entendre notre voix et à porter celle des usagers. Il est aujourd’hui impératif que les choses changent et que l’autorité nous écoute enfin " Louis Carpaye porte-parole du groupement "Cap'Run" ne décolère pas. Face à leur situation critique, dix transporteurs du réseau Car Jaune réunis sous ce groupement, ont donc décidé d’agir pour faire entendre leur voix et celles des usagers.

Ils connaissent une situation économique compliquée et amplifiée par la crise sanitaire. " C'est une pandémie d'ampleur historique qui marque la fin d'une époque et le début d'une autre. Les conséquences économiques sont catastrophiques " précise Nicolas Moutoussamy, président de la société de transport, " L'Oiseau bleu ".
 
De plus, ces transporteurs de viyageurs se disent "victimes d’une gestion abusive et méprisante de l’administration de La Région Réunion depuis de nombreuses années, en plus d’être touché de plein fouet par les répercussions de la crise sanitaire, le groupement joue désormais sa survie ".

Des transporteurs qui peuvent compter sur le soutien de l'antenne locale de la FNTV, la Fédération nationale des transports de voyageurs. " Le groupement est un acteur essentiel du secteur est aujourd'hui dans une situation intenable. Il est aujourd'hui soumis à une double peine, les conséquences de la crise sanitaire et une gestion contestable du contrat de délégation du service public Car jaune par la Région Réunion " déclare Bruno Fontaine, président de la FNTV Réunion.

Et d'ajouter " tous les créneaux de notre activité sont touchés [...] nous ne voyons aucun signe d'amélioration à moyen terme de la situation actuelle. Il faut donc que les autorités agissent "


Un convoi exceptionnel de Bras-Panon à Saint-Denis, en passant par saint-Paul


Pour manifester leur mécontentement, dès demain, jeudi 4 juin, les transporteurs comptent bien frapper fort.

Première étape, lancement d'un convoi, demain matin. Des bus et autocars partiront de Bras-Panon et de Saint-Pierre pour converger vers Saint-Paul. Constitué de 60 véhicules, le convoi roulera à vitesse réduite et se dirigera vers Saint-Denis et la préfecture dans un premier temps. Une motion à l'intention du préfet sera ainsi remise. Puis, direction la pyramide inversée où cette fois-ci, les transporteurs remettront une motion à l'intention du président de région. 
Des perturbations sur les axes routiers et le réseau Car jaune sont d'ores et déjà à prévoir, toute la matinée de ce jeudi 4 juin. 

Si ces transporteurs de voyageurs n'obtiennent pas de réponses rapides à leur situation, ils n'excluent pas d'autres actions plus "perturbantes" dans les prochaines jours. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live