Comment le Crous de La Réunion vient en aide aux étudiants ?

éducation
Crous Université de La Réunion
Université de La Réunion. ©IPR
Maintien du repas à 1 euro, aide exceptionnelle de 100 euros, revalorisation des bourses, renforcement de l’accompagnement social, le Crous de La Réunion fait le point sur les mesures en faveur des étudiants. Un public particulièrement fragile face à l’inflation.

Le 22 août dernier, l’Unef Réunion dénonçait l’inefficacité des mesures gouvernementales en faveur des étudiants. La fin annoncée du repas à 1 euro deux fois par jour pour les étudiants boursiers et l’augmentation des frais d’inscription à l’Université étaient de trop.

Rudrigue Sautron parlait ainsi d’une " rentrée violente pour les étudiants ". Son syndicat réclamait alors un plan Marshall pour les étudiants.

Des mesures pour le pouvoir d’achat des étudiants

L’appel lancé par le syndicat étudiant semble avoir été entendu. Ce lundi 5 septembre, le Crous de La Réunion a en effet annoncé des mesures en faveur du pouvoir d’achat des étudiants.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Le CROUS de La Réunion fait le point sur les mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat des étudiants

 

Maintien du repas à 1 euros 2 fois par jour

Le repas à 1 euro deux fois par jour pour les étudiants précaires est maintenu et la tarification sociale sera de 3,30 euros pour les autres étudiants.

Des offres thématiques seront mises en place dans les cafétérias et restaurants du Crous tout au long de l’année.

Augmentation de 4% des bourses et aide exceptionnelle de 100 euros

Pour les bourses, la mise en paiement anticipée de la mensualité de septembre s’est faite dès le 9 août pour plus de 6 000 jeunes. Au total, 8 729 étudiants ont perçu en août leur bourse sur critères sociaux pour tenir compte de la rentrée anticipée.

Les bourses sur critères sociaux ont été revalorisées avec une augmentation de 4% pour tous les échelons. Le Gouvernement souhaite ainsi limiter l’impact de l’inflation sur la vie des étudiants les plus en difficulté.

Les boursiers sur critères sociaux et les bénéficiaires d’une aide annuelle du Crous ou de l’APL perçoivent de l’aide exceptionnelle de 100 euros ou d’une aide annuelle du Crous.

Des offres de logement en ligne toute l’année

Les loyers dans les résidences Crous sont gelés pour la troisième année consécutive.

Les offres de logements disponibles seront mises en ligne tout au long de l’année. Les 1 334 chambres du Crous sont pour l’heure toutes réservées. Elles ont été attribuées principalement aux étudiants boursiers et étudiants étrangers.  A la suite des admissions définitives, les offres restantes seront mises en ligne sur le site trouverunlogement.lescrous.fr et les étudiants n’ayant pas eu de réponse positive pour le moment faire à nouveau la demande.

Un accompagnement social renforcé

Un partenariat a été passé avec la caisse d’Allocations Familiales de La Réunion pour faciliter les demandes d’aide des étudiants, comme celle pour l’aide au logement. Tous les loyers du Crous ouvrent droit à l’aide au logement de la CAF pour un montant de 40 à 202 euros en fonction de la typologie du logement.

Le Crous met en place des aides sociales adaptées à chaque situation pour tous les étudiants. Aide alimentaire, aides financières, soutien psychologique, santé, frais d’études, tous les étudiants peuvent prendre contact avec les assistants sociaux du Crous de La Réunion en cas de difficultés.

Chaque année, 1 500 aides sont attribuées sous diverses formes telles que des bons alimentaires, des bons d’achat, du soutien psychologique, un accompagnement dans les démarches ou encore de la médiation.

Dès le 14 septembre, les étudiants pourront profiter d’une programmation culturelle, avec notamment des concours de création étudiante et la possibilité de gagner jusqu’à 2 000 euros.

2 461 étudiants réunionnais soutenus pour la mobilité

Un renforcement du soutien financier est proposé aux étudiants ultra-marins grâce à l’augmentation des points de charge pour les jeunes en mobilité pour majorer  les plafonds. Les étudiants en mobilité de longue distance sont confrontés à des coûts de transport particulièrement élevés.

Au-delà de 250 km de leur foyer, les étudiants bénéficient normalement de 2 points de charge, cette année, 3 points seront attribués pour une mobilité entre 3 500  et 13 000 km, et 4 points à partir de 13 000 km.

Cette année, 2 461 étudiants réunionnais sont concernés, et pourront ainsi soit augmenter d’un échelon de bourse ou devenir boursier à l’échelon 0.