Comment parler du coronavirus aux enfants à La Réunion ?

coronavirus
Enfant allant à l'école, image d'illustration
(Photo d'illustration). ©Imaz Press
Dans l'Hexagone, des établissements scolaires sont fermés face à l'épidémie de coronavirus. Ce n'est pas le cas à La Réunion, mais pour autant, les marmailles sont sensibilisés au Covid-19.
Que comprennent les marmailles de l'épidémie de coronavirus ? En cette période de vacances scolaires à La Réunion, les enfants sont sensibilisés au virus, et notamment dans les centres de loisirs. Si l'Hexagone est au stade 2, notre département reste au stade 1, car aucun cas n'est avéré dans l'île.
 

Une maladie "grave" et "contagieuse"

Pour les enfants, le Covid-19 n'est pas un inconnu. Au centre de loisirs de l'école Grand Canal à la Bretagne, Elisa est dans le groupe des 6-12 ans. "C'est une maladie contagieuse qui attaque plusieurs pays", s'exclame la petite fille. "C'est une maladie très grave et j'ai peur qu'elle arrive à La Réunion !", ajoute pour sa part, Camilla. Même inquiétude de la part du petit Paul qui affirme qu'il "faut se laver les mains car on peut mourir si on l'attrape". "Et c'est arrivé en Chine", poursuit le marmaille.  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

"Explications et vigilance"

A côté de lui, Noa a déjà bien retenu les gestes à effectuer pour éviter le virus : "il faut se laver les mains, tousser, éternuer dans le bras, et se moucher souvent".

Nadège Larkan est la directrice du centre de loisirs de l'école Grand Canal à la Bretagne. "Les enfants sont très en demande, ils veulent savoir ce qu'est le coronavirus, explique Nadège Larkan. Nous en parlons plus avec eux, nous faisons des forums de discussions, et nous leur expliquons aussi qu'il faut se laver davantage les mains, avant et après les jeux. Nous sommes sereins, le but est que les enfants s'amusent, sans la pression de cette maladie, mais en étant vigilants".
 

Le lavage des mains

Au quotidien, les animateurs de ce centre de loisirs doivent veiller à ce que les enfants se lavent correctement et régulièrement les mains. "Avant les enfants se lavaient les mains vite fait, les secouaient et partaient. Aujourd'hui, on insiste plus face au virus, explique Guilaine Bénard, animatrice dans ce centre de loisirs. Ils doivent bien frotter leurs mains pendant 30 secondes, puis bien les sécher. Ensuite, ils doivent prendre l'essuie-tout pour fermer le robinet et éviter d'y laisser les microbes".

Pour cette équipe pédagogique, l'objectif est bien d'expliquer les bons gestes, de parler du virus et surtout de dédramatiser.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live