Comores : disparition d'un avion transportant 14 personnes au large de Mohéli

océan indien
Crash du vol Y61103 Moroni - Mohéli
L’avion de type CESSNA 208B immatriculé 5H-MZA a décollé de l’aéroport de Moroni à 11h50 et a disparu des radars à environ 2,5 km de l’aéroport de Mohéli en mer. ©Page Facebook AB Aviation - Comores
Un avion de la compagnie comorienne AB Aviation a disparu des radars ce samedi 26 février au large de l'île de Mohéli. Cet appareil Cessna, qui avait décollé de l'aéroport de Grande Comore peu avant midi, transportait 14 personnes.

Un avion de la compagnie comorienne AB Aviation a disparu des radars ce samedi 26 février, au large de l'île de Mohéli. L'appareil transportait 12 passagers en plus des 2 membres d'équipage qui se trouvaient à bord.

L'avion qui avait décollé de l'aéroport de Grande Comore, n'a plus émis de signal après une dizaine de minutes de vol. Dans un communiqué sur les réseaux sociaux, la compagnie AB Aviation a confirmé l'information, relayée notamment par le site "Comores Infos".

Plus de signal à 2,5 km de Mohéli

"La compagnie AB Aviation a la tristesse de vous annoncer la disparition du vol Y61103 Moroni / Mohéli", a-t-elle déclaré. La société précise que l’avion, de type Cessna 208B et immatriculé 5H-MZA, a décollé de l’aéroport de Moroni à 11h50 et a disparu à environ 2,5 km de l’aéroport de Mohéli en mer.

Les opérations de recherches lancées

La compagnie précise aussi que les recherches sont en cours et que deux cellules de crise pour l’accueil des familles des passagers sont installées à l’hôtel Le Retaj, à Moroni, et à l’aéroport de Bandarsalam à Mohéli. "Nous ne manquerons pas de communiquer sur l’évolution des recherches. Le numéro suivant est à la disposition des familles des passagers : 328 69 69"

Le drame de la Yemenia encore dans les esprits

Dans l'archipel des Comores, les habitants sont encore marqués par le terrible crash du vol 626 de la compagnie Yemenia Airways, le 30 juin 2009. L'avion qui transportait 153 passagers dont 70 Français et 11 membres d'équipage, s'était abîmé en mer au large de Moroni. 

Un drame au bilan sans précédent de 152 morts. Seule la jeune Bahia Bakari, alors âgée de 12 ans, avait miraculeusement survécu.