Confinement territorialisé ou nouvelles mesures de restrictions? Réponse lundi prochain

coronavirus
Coronavirus : 4ème jour de confinement, la préfecture et l'ARS font le point
©Laurent Pirotte
Le préfet l'a dit clairement à des élus de l'île ce mercredi: la situation sanitaire reste préoccupante et un nouveau seuil d'alerte a été atteint. Des décisions sont attendues en début de semaine prochaine.

Des chiffres en trompe-l'oeil qui ne doivent pas masquer la réalité, c'est en substance le message délivré ce mercredi par le préfet de La Réunion à certains élus de l'île. Les statistiques communiquées comme tous les mardis par l'ARS et la préfecture étaient légérement différentes de celles de Santé Publique France mais elles confirmaient une tendance lourde: la situation sanitaire se dégrade et la pression dans les hôpitaux s'est renforcée. Le nombre d’admissions en réanimation est notamment à la hausse. Le vice-président de la CME (commission médicale d'établissement) du CHU Réunion, le docteur Philippe Ocquidant l'a confirmé sur les antennes de Réunion la 1ère en faisant notamment référence au nombre de lits en réanimation. Il y a quelques semaines, le nombre de lits de réanimation avait été abaissé de 117 à 112 lits. Il devrait remonter à 117 lits dans les 24 à 48 heures, a-t-il indiqué mardi dans le Journal Télévisé de 19h (103 lits pour le CHU et 14 lits pour le CHOR).

Les déclarations du chef du service neuro-réanimation du CHU Sud confirment les inquiètudes du préfet Jacques Billant qui voit le nombre de cas de variant Delta s'envoler (38 cas à 231 en une semaine). Résultat: le représentant de l'Etat n'écarte plus un nouveau et sérieux tour de vis. Un reconfinement (territorialisé?) est à l'étude tout comme une révision de l'horaire du couvre-feu (actuellement fixé à 23h). Des communes comme Le Port, Saint-Pierre mais aussi Le Tampon ont enregistré un taux d'incidence inquiétant . Des "décisions fortes" sont donc attendues pour enrayer la progression du variant Delta. Jacques Billant a décidé d'inviter les 24 maires pour une réunion de crise ce lundi 26 juillet. Les instances médicales ont été aussi convoquées pour des discussions qui s'annoncent animées. Une prise de parole du préfet est aussi programmée à l'issue de ces consultations. Le nouveau directeur de cabinet du préfet Ottman Zaïr qui prend ses fonctions lundi prochain a déjà du pain sur la planche