Conseil départemental : un budget 2023 ambitieux

département
Assemblée plénière conseil départemental Plan de mandature 2021-2028 orientations département 241121
©Alix Catherine
Le conseil départemental de La Réunion gère bon an mal an plus d’un milliard d’euros de fonds public. Parmi les compétences phares de cette collectivité : l’action sociale et le développement agricole. Ces deux piliers sont sanctuarisés dans les orientations budgétaires 2023.

En attendant le vote du budget primitif  2023 en décembre, le Département dévoile ses grandes orientations stratégiques.

Les caravanes d’accès au droit et le R+ confortés

Le  Conseil Départemental renforce son dispositif d’accès aux droits. L’an prochain, ce n’est pas une mais trois caravanes qui sillonneront les quartiers excentrés pour aider la population dans leurs démarches administratives.

Jean-Marie Virapoullé, 3e vice-président de la collectivité  s’engage aussi à pérenniser le dispositif R+. Cette allocation de retour à l’emploi permet aux bénéficiaires du RSA  de créer une activité ou de se former. Lancée en 2020, 6500 personnes ont pu en bénéficier.

 

caravane d'accès aux droits conseil départemental 974
La caravane d'accès aux droits du conseil départemental de La Réunion ©cg974

107 millions d’euros pour les communes

Cyril Melchior l’assure, même si ce n’est pas une obligation, le Département doit « participer à l’aménagement du territoire » réunionnais. Le président du Conseil Départemental veut mobiliser 107 millions d’euros pour le Pacte de Solidarité Territoriale (PST2 ). Ce second volet finance déjà certains projets tels que le skate park de Moulin Joli , il est aussi mobilisé pour renforcer la trésorerie du CCAS de Sainte-Marie.

 

Le BIC : aux citoyens d’écrire leurs projets

Le Budget Initiative Citoyen (BIC), encourage la population à porter des projets dans les domaines du développement durable et de la lutte contre la vie chère. A charge ensuite à la collectivité de les financer, avec une seule contrainte, se constituer en association pour bénéficier de l’argent public.

 Une enveloppe d’un million d’euros sera débloquée. Vous avez jusqu’au 27 novembre pour vous inscrire : Dépoz out lidé ! Na war si li va gagné ! 

 

Agriculture : bientôt un label 100 % Réunion

 

La collectivité maintient le cap Agripéi 2030 . En ligne de mire, l’autosuffisance alimentaire, en accompagnant les producteurs dans la diversification et les certifications en agriculture biologique. Une étape intermédiaire doit être franchie l’an prochain grâce au lancement d’un label « 100 % Réunion »

 La certification impose un cahier des charges exigeant aux producteurs : il faut que la totalité de la marchandise provienne de La Réunion, de la matière première, aux ingrédients ajoutés.

Pour Serge Hoarau, vice-président de la collectivité en charge des affaires agricoles, ce label répond à une volonté de transparence vis-à-vis des ménages réunionnais et du marché extérieur.

Le Département a déjà testé en maron, ce label 100 % Réunion. Les plus observateurs d’entre vous ont pu le repérer sur les étals à Petite-île lors de la fête de l’ail.