réunion
info locale

Les consommateurs de viande péi demandent plus de transparence

agriculture
viande pays
©Michelle Bertil
Face à la crise que traverse la filière bovine à La Réunion, les associations de consommateurs UFC Que Choisir et Roulpanou veulent plus de transparence. Elles demandent à l’Etat de "garantir une viande tracée et saine".
Quelle est la qualité de la viande péi ? Alors qu’une partie du cheptel réunionnais est touché par la leucose bovine, l’association de consommateurs UFC Que Choisir dénonce "l’opacité des services de l’Etat" dans l’île.

"Il ne reste pas beaucoup d’animaux sains si on enlève les reproducteurs, certaines vaches et certains veaux. On se demande bien ce qu’il reste comme animaux susceptibles d’être abattus et vendus, affirme Jean-Pierre Lajoie, président de l’UFC Que Choisir à La Réunion. Nous demandons que la transparence soit faite, que le consommateur soit informé de ce qu’il se passe et des décisions prises face à la crise que nous traversons".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
©reunion
 

Le bœuf importé de Pologne

Face à la crise que traverse la filière bovine à La Réunion, les consommateurs sont inquiets. Peuvent-ils avoir confiance en la filière péi ? Pour Noor-Olivier Bassand de l’association Roulpanou, le seul risque pour les Réunionnais vient du bœuf importé de Pologne.
 

Les Réunionnais qui ne veulent ni mourir, ni tomber malade, doivent exiger de l’Etat français, et en l’occurrence de la Préfecture de La Réunion, qu’il effectue des prélèvements sanguins réguliers pour que les vaches, ici à La Réunion, soient bien gardées et les consommateurs réunionnais en bonne santé.

 

Une viande tracée et saine

Pour ces associations de consommateurs, l’Etat doit garantir une viande tracée et saine aux Réunionnais. L’UFC Que Choisir attend une réponse du préfet de La Réunion sur la qualité des aliments produits sur l’île et sur les moyens mis en œuvre pour traiter la crise qui sévit actuellement à La Réunion.
 
Publicité