Les prix en hausse de 0,7% en mai à La Réunion

consommation
Hausse des prix des fruits et légumes à La Réunion.
Hausse des prix des fruits et légumes à La Réunion. ©Imaz Press
Les prix à la consommation poursuivent leur augmentation. + 0,7 % en mai, par rapport à avril 2022 à La Réunion. À l’exception des prix de l’alimentation, la hausse concerne tous les secteurs de consommation selon l'Institut national des statistiques et des études économiques

Les prix à la consommation augmentent de 0,7 % en mai, par rapport à avril 2022 à La Réunion. À l’exception des prix de l’alimentation, la hausse concerne tous les secteurs de consommation. Une étude de l’INSEE publiée ce mercredi 23 juin le confirme.

Les produits pétroliers 

L’augmentation des prix de l’énergie se poursuit en mai (+ 1,1 %), mais à un rythme moindre qu’en avril (2,5 %), tirés exclusivement par l’augmentation des tarifs des produits pétroliers (+ 1,5 %) sur fond de tensions internationales.

La hausse est sensible pour la bouteille de gaz (+ 4,5 %), mais inférieure à celle d’avril (+ 9,3 %). Quant aux carburants, le prix du gazole augmente, et celui du sans plomb diminue.

Les transports 

Avec + 0,9 % en mai, les prix des services augmentent pour le troisième mois consécutif. Les prix des transports augmentent fortement (+ 11,6  %), entraînés par ceux de l’aérien. La hausse de prix des « autres services » (services financiers, hôtellerie, restauration, etc.) se poursuit mais plus faiblement (+ 0,4 %). Les prix des loyers et services rattachés et ceux des services de santé augmentent également (+ 0,3 %) . Les prix des services de communication sont stables.

Les produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés augmentent de 0,7 % en mai après + 0,6 % en avril, tirés par la hausse des prix de l’habillement qui se poursuit (+ 0,5 %) et par ceux des « autres produits manufacturés » (+ 0,8 %), notamment l’ameublement. Par ailleurs, les prix des produits de santé stagnent (+ 0,1 %).

Légère diminution des prix des produits frais

Les prix de l’alimentaire diminuent légèrement en mai (- 0,2%) après avoir sensiblement augmenté ces derniers mois ( + 0,8 % en avril et + 2,7 % en mars). Cette baisse est exclusivement portée par celle des produits frais (- 9,4 %), à contre-courant de l’envolée des prix en février (+ 26,0  %) et mars (+ 14,9 %) suite aux intempéries qui ont succédé aux passages des cyclones Batsirai et Emnati.

En revanche, avec + 0,8 % en mai, le relèvement des prix des autres produits alimentaires se poursuit pour le sixième mois consécutif. Les prix augmentent particulièrement pour le riz, les céréales, les biscottes, la viande bovine, le poisson séché et les boissons alcoolisées.

Les prix du tabac augmentent de 0,2 % en mai.

Une augmentation de 3,8 % sur un an 

Sur un an, à La Réunion, les prix augmentent de 3,8 %. C’est moins qu’en France hors Mayotte où la hausse de 5,2 % s’est amplifiée, sous l’effet notamment d’une hausse plus marquée des produits pétroliers, et dans une moindre mesure des services.

À La Réunion, les prix de l’énergie continuent d’augmenter à un rythme soutenu (+ 23,3 % sur un an en mai, après + 20,3 % en avril, + 20,1 % en mars), tirés par ceux des produits pétroliers. Les prix de l’alimentaire augmentent (+ 5,4 % après + 6,1 % en avril), tirés par les prix des produits frais (+ 19,5 % sur un an malgré la baisse de ce mois) et des autres produits alimentaires dont la hausse se confirme (+ 4,2 % en mai après + 3,2 % en avril et + 2,3 % en mars).