Continuité territoriale : la Région Réunion replace l’Etat dans le dispositif

transports
continuité territoriale Région Réunion
©Imaz Press Réunion
La continuité territoriale évolue. Désormais, certains ménages réunionnais seront orientés vers l’Etat et non plus vers la Région pour obtenir une aide au voyage vers l’hexagone. Le nouveau dispositif doit permettre aux voyageurs d’être mieux aidés et au Conseil régional de faire des économies.

Huguette Bello avait promis le maintien de l’aide au voyage mais souhaitait que l’Etat prenne sa part. Quelques jours après son élection, le ministère des Outre-mer décidait d’augmenter l’aide à la continuité territoriale. Le Conseil régional a donc décidé d’orienter vers LADOM une catégorie de bénéficiaires.

LADOM plutôt que la Région pour la tranche intermédiaire

En résumé, ceux dont le quotient familial, c’est-à-dire le revenu imposable annuel divisé par le nombre de parts, est inférieur à 6 000 € continueront à avoir droit à une aide de 450 € de la Région. Ceux avec un quotient compris entre environ 12 000 € et 26 000 € auront toujours droit à 300 € de la Région.

En revanche les gagnants sont ceux de la tranche intermédiaire, à qui LADOM alloue une aide de 360 € au lieu des 300 € de la Région. Le Conseil Régional promet qu’en cas d’inéligibilité au dispositif de l’Etat, valable tous les trois ans, les demandeurs pourront toujours se tourner vers l’aide de la Région.

Une première économie pour la Région

Epinglée par la Chambre régionale des comptes avant la crise Covid pour ses dépenses d’aide au voyage, la Région fait une première économie et replace l’Etat dans le dispositif, avant peut-être, de se désengager un peu plus.