Contrôle technique obligatoire : les motards en colère manifestent à Saint-Denis

manifestation
Manifestation des motards contre le contrôle technique 3
Manifestation des motards contre le contrôle technique ©Hermione Razafinarivo

Des motards en colère manifestent ce samedi 10 avril, sur le front de mer, à Saint-Denis. Ils dénoncent la volonté du Parlement européen de rendre le contrôle technique obligatoire pour les deux-roues dès janvier 2022.

Des dizaines de motards ont fait entendre leur colère, ce samedi 10 avril, sur le front de mer de Saint-Denis. Ils manifestent contre la volonté du Parlement européen de rendre le contrôle technique obligatoire pour les deux-roues dès janvier 2022.

Suite à ce rassemblement, les motards se sont également rendus dans plusieurs centres de contrôles techniques du chef-lieu.

Manifestation des motards contre le contrôle technique 2
Manifestation des motards contre le contrôle technique ©Hermione Razafinarivo

 

Une taxe supplémentaire

"Ce contrôle technique est inutile, nous prenons soins de nos motos, on a pas envie de se casser la figure parce qu’on aurait pas entretenu notre moto", assure Christel Beis, coordinatrice de l’antenne FFMC 974.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Mobilisation des motards en colère

 

Dans un communiqué, la FFMC, la Fédération Française des Motards en Colère explique que "malgré un vote « NON » à l’assemblée nationale et au Sénat français, bien que la France ait défendu ce « NON » au parlement européen, la directive 2014/45/UE a été votée et préconise une mise en place d’un CT moto à compter du 1er janvier 2022".

Manifestation des motards contre le contrôle technique - 1
Manifestation des motards contre le contrôle technique ©Hermione Razafinarivo

 

0,3 % des accidents dus à un défaut d’entretien

"Le contrôle technique des motos n’est pas du tout un enjeu de sécurité routière, c’est juste une taxe supplémentaire, estime Christel Beis. Au niveau européen, des rapports d’expertises démontrent que seulement 0,3%  des accidents sont dus à un mauvais entretien de la moto".