Contrôles routiers : 165 infractions relevées et 11 permis retirés ce week-end à La Réunion

sécurité
Sécurité routière contrôle
©Photo Police
Les forces de l'ordre ont procédé à 11 retraits de permis de conduire en 48 heures. Excès de vitesse, zamal et bien sûr alcool sont les principaux délits relevés sur les 165 infractions sanctionnées ce week-end.
Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé 12 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end.

Ils ont relevé 79 infractions et 13 délits, dont cinq conduites sous l'Empire d'un État Alcoolique, trois défauts d'assurance ou encore cinq défauts de permis de conduire.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 66 autres diverses contraventions au code de la route.

Un opération de contrôle routier "anti-pousse" s'est déroulée sur Saint-Denis dans la nuit du 24 au 25 juillet. 10 fonctionnaires ont été mobilisés et 26 infractions ont été relevées dont deux liées à l'alcoolémie. Un automobiliste a fait l'objet d'un retrait de permis de conduire.

 

Du côté des gendarmes


Les gendarmes ont relevé 86  infractions ce week-end. 10 permis ont été retirés rétentions, deux véhicules ont été mis en fourrière et un automobiliste a refusé d'obtempérer.
 

Faits particuliers :


Vendredi après-midi, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont mené une action de lutte contre l'insécurité routière. Pas moins de 15 infractions ont été matérialisées dont une conduite après usage de stupéfiants, trois défauts d'assurance, deux usages de téléphone au volant et un non port de la ceinture. Un automobiliste a refusé d'obtempérer aux injonctions des militaires. Identifié, il devra répondre de ses actes devant la justice.

Samedi matin, les motocyclistes des brigades motorisées de Rivière Saint-Louis et de Saint-Paul ont intercepté quatre conducteurs en excès de vitesse, dont deux roulaient à 146 au lieu des 110 autorisés. Un automobiliste a été surpris alors qu'il téléphonait.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes de la Brigade de Bras-Panon ont noté trois conduites après usage de stupéfiants, trois défauts de permis de conduire, une conduite sous alcoolémie, un permis non prorogé et un mineur qui n'était pas attaché.

La même nuit, les motards de la Bmo de Saint-Paul, ont décidé de contrôler les addictions sur le secteur de Saint Gilles. Le bilan est édifiant puisque 16 conduites sous emprise de l'alcool ont été constatées dont deux taux délictuels (0.86 et 0.71 milligrammes par litre d'air expiré), les voitures ont été immobilisées et placées en fourrière.

A Sainte-Marie, trois automobilistes ont été verbalisés pour des vitesses comprises entre 30 et 40 km/H au dessus de la limitation. Un conducteur a été contrôlé positif au zamal et a du laisser son permis. Deux automobilistes circulaient alors que leur automobile n'était couverte par assurance.

A Saint-Louis, on note deux conduites après usage de stupéfiants et une conduite sous emprise de l'alcool avec un taux de 1.08 mgL.

Par ailleurs, les gendarmes sont intervenus sur deux accidents aux conséquences corporelles, et mettant en cause à chaque fois un piéton et un véhicule.

Les gendarmes appellent à la plus grande prudence, les routes de La Réunion ont été le théâtre à nouveau d'un drame samedi matin à l'aube, où un motocycliste de 31 ans a perdu la vie à Sainte-Marie sur la RN 2 après avoir perdu le contrôle de sa machine.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live