Contrôles routiers : au volant, alcoolisé (0,70 mg), et sans permis depuis 2007

sécurité
Les forces de l'ordre effectuent des contrôles pour faire respecter le confinement à La Réunion.
Les forces de l'ordre effectuent des contrôles pour faire respecter le confinement à La Réunion. ©Imaz Press
Les contrôles renforcés des gendarmes ont abouti à 24 rétentions de permis de conduire et l'interception d'un conducteur, alcoolisé (0,70 mg d'alcool par litre de sang) qui circulait malgré une suspension de permis de conduire prononcée en 2007. 
Policiers et gendarmes ont beau être présents tous les week-ends le long des routes de La Réunion pour inciter préventivement les usagers à respecter le code de la route, les récalcitrants sont toujours aussi nombreux. Pourtant, au-delà de la contrainte ponctuelle, ces règles communes ont été édictées pour nous permettre de partager l'asphalte et éviter les drames. Certes, des limitations peuvent sembler excessives, mais si elles sont respectées à défaut de perdre une vie, vous perdrez des secondes. 

Le bilan de ces 48 dernières heures est de 187 infractions et 24 rétentions de permis de conduire. Alcool, consommation de stupéfiants, excès de vitesse, non-port du casque au guidon d'un deux-roues motorisé, refus de priorité, franchissement de stop...
Au final, la liste s'apparente à un inventaire à la Prévert.
 

Le détail des infractions par zone


Sud : à Petite-Île, le samedi 12 septembre de 20h30 à 23h30, les gendarmes de Saint-Pierre, appuyés des motocyclistes de la brigade motorisée de la Rivière Saint-Louis, ont relevé 66 infractions : 50 excès de vitesse, 4 alcoolémies, 7 défauts d’assurance, 4 défauts de contrôles techniques et 1 pneu lisse. Au vu de la gravité et du cumul d’infractions de certains usagers, 4 immobilisations et mise en fourrière ont été exécutées.

Est : vendredi 11 septembre, les militaires ont procédé à des contrôles renforcés sur les communes de Sainte-Rose, Saint-Benoît et Bras-Panon. Le résultat est de 35 infractions : dont 30 excès de vitesse, 2 conduites sous stupéfiants, 1 non-port de casque et 2 défauts de ceinture.

Samedi matin, les gendarmes étaient concentrés sur les contrôles de vitesse entre Saint-Benoît et Sainte-Marie : 11 infractions ont été constatées par les motocyclistes. 
Parmi les contrevenants, retenons un conducteur qui circulait sans permis, avec un taux d'alcoolémie de 0,70 mg d'alcool par litre de sang et malgré une suppression de son permis de conduire qui remontait à 2007.

Ouest : les motards de la gendarmerie, aidés par leurs homologues de la compagnie de Saint-Paul étaient mobilisés le long des routes dans la nuit de samedi à dimanche avant de se déployer dans le secteur de La Saline, dimanche. 25 infractions ont été relevées : 10 franchissements de stop, 1 refus de priorité, 2 conduites sous stupéfiants, 2 alcoolémies, 2 vitesses excessives, 5 défauts d’assurance, 2 téléphones et 1 ceinture.

Un scootériste a été contrôlé avec un taux de 2,64 mg d'alcool par litre de sang. Le véhicule a été saisi et le "conducteur" placé en cellule de dégrisement. Inutile de préciser que sa conduite zigzagante a interpellé les militaires qui sont intervenus pour protéger les autres usagers autant que le "pilote". 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live