publicité

Contrôles routiers : retrait d'un permis, obtenu depuis 15 jours

Vingt-trois conducteurs ont perdu leur permis de conduire ce week-end. L'un d'eux détenait le fameux document depuis 15 jours. Il a été contrôlé positif au test de dépistage du cannabis. Il venait de fumer du zamal...
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les usagers de la route remarquent la présence soutenue des forces de l'ordre le long des routes. Officiellement, cette multiplication des contrôles de vitesse, des dépistages d'alcoolémie et des documents administratifs obligatoires est due aux nombreux accidents de la route de ce début d'année 2019. 
Ce week-end du 19 et 20 janvier 2019, vingt-trois conducteurs se sont vus retirer leur permis de conduire. 
La palme du chauffard de la semaine revient à un très jeune conducteur. Il avait obtenu son sésame depuis 15 jours. Il a été dépisté positif au test salivaire qui permet de savoir si un usager de la route a consommé des produits stupéfiant avant de prendre sa voiture.
 

Au volant avec 2,3 gr:l de sang


Près de la moitié des autres infractions relevées sont liées à la consommation d'alcool. 25 des 77 procès verbaux dressés pour des délits routiers sont dus à des conduites sous l'empire d'un état alcoolique. Dans l'Est, un chauffeur circulait avec 2,3 grammes d'alcool par litre de sang.
La vitesse reste le second fléau à La Réunion, comme en métropole. Un jeune conducteur a été flashé à 45 km/h au dessus de la vitesse officiellement autorisée. Il devra repasser l'examen !
Au total, en deux jours, les gendarmes ont procédé à 29 opérations. 105 militaires étaient mobilisés le long des routes. 


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play