réunion
info locale

Une convention signée entre la Chambre des Métiers et Pôle Emploi

emploi
Convention pôle emploi et chambre des métiers
©Alexandra Pech Réunion La 1ère
Une convention de trois ans a été signée ce vendredi entre la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de La Réunion (CMAR) et Pôle Emploi. Dans le cadre de leurs missions respectives, les deux organismes ont décidé de conjuguer leurs offres de services.
 
L’objectif est d’obtenir à la fois une meilleure complémentarité ainsi qu’une optimisation de leurs interventions. La convention signée ce jour tend à améliorer les réponses proposées « aux besoins de recrutement des entreprises, de favoriser le retour à l’emploi salarié et la création / reprise d’entreprises. »

La priorité est ainsi donnée aux entreprises artisanales dans la recherche de futurs collaborateurs qui évolueront sous le statut d’apprenti. La convention aura donc une mission d’information et de promotion auprès des demandeurs d’emplois mais également de prévention du décrochage.
Ce partenariat aura aussi pour but de favoriser l’accès à l’apprentissage des jeunes demandeurs d’emploi, de répondre aux besoins des entreprises qui recrutent tout en faisant la promotion des profils des jeunes jusqu’à 29 ans révolus ou encore de développer l’initiative entrepreneuriale en orientant les demandeurs d’emplois qui le souhaitent vers la création ou la reprise d’entreprises artisanales.

Dans cette optique, les services de Pôle Emploi s’engagent, entre autre, à communiquer à la CMAR les coordonnées des demandeurs d’emploi exprimant un intérêt pour les métiers artisanaux. Dans le même temps, la Chambre des Métiers proposera des interventions spécifiques en agence Pôle Emploi sur les spécificités des métiers de l’artisanat et des offres de travail qui en découlent.


L’apprentissage pour de nouvelles perspectives


Cette convention entre dans le cadre du Plan Pétrel souhaité par le Président de La République, Emmanuel Macron, lors de sa visite dans l’île en octobre dernier. Des mesures pour enrayer les chiffres du chômage et permettre aux demandeurs d'emploi de s'insérer au plus vite dans la vie active, notamment avec la signature, la semaine dernière, des premiers contrats francs. Les jeunes, de 15 à 29 ans, sont particulièrement touchés par le chômage avec 42% de jeunes actifs concernés selon les derniers chiffres 2018 de Pôle Emploi.

Sébastien a été demandeur d'emploi pendant longtemps. Il s'est dirigé de lui-même vers un apprentissage en pâtisserie.

Son portrait avec Gaëlle Malet et Alexandra Pech :
©reunion