Coronavirus : 1 162 cas confirmés et un dixième décès à Madagascar

coronavirus
Tableau évolution de la Covid-19 à Madagascar 10 juin 2020
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Une femme de 61 ans est décédée à Tamatave, mercredi. On compte désormais 10 morts et 1 162 cas confîmés depuis le début de l'épidémie. Madagascar, où, deux protocoles pour lutter contre la Covid-19, l'un présidentiel et l'autre du Groupe JCR, sont distribués gratuitement.
Le nombre de tests positifs diminue lentement. 24 nouveaux cas positifs ont été enregistrés, ce mercredi 10 juin 2020, par les services de lutte contre la Covid-19, entre mardi et mercredi soir, à Madagascar. En fin de journée, la professeur Hanta-Marie-Danielle Vololontiana, porte-parole du Conseil en charge de la lutte contre cette infection, annonçait le décès d'un dixième patient : "Il s’agit d’une femme âgée de 61 ans hospitalisée au Centre universitaire de Morafeno, à Toamasina (Tamatave). Elle était classée comme étant une patiente à risque, étant à la fois diabétique et hypertendue. Elle présentait la forme grave de la maladie depuis quelque temps", écrit Madagascar-Tribune
 

Le Groupe JCR offre des kits préventifs à la population de Tamatave


La pandémie de Covid-19 dans la région d'Analamanga, dont la capitale est Tamatave, est à l'origine d'une crise politique. La semaine dernière, des opposants au président ont manifesté. Une semaine plus tard, alors que les manifestants fustigeaient le Covid-Organics présidentiel, le groupe JCR (Jean Claude Ratsimivony) vient de faire don de kits de protection et de prévention contre le coronavirus à 26 communes du secteur nous apprend Midi-Madagascar

Ces lots sont composés de baume Fosa et de gels désinfectants, des produits concoctés par la société malgache spécialisée dans la production de remèdes mélangeant la pharmacopée traditionnelle et la médecine moderne.
Les manifestations spontanées, une semaine plus tôt, étaient-elles dénuées d'intérêts ? La question est posée. 
 

Le Tchad va participer aux essais de la solution injectable


A l'aéroport d'Ivato, loin des hôpitaux, des malades et du personnel de santé, se tenait, mercredi soir, une conférence de presse pour vanter le succès international du Covid-Organics. Le ministre des affaires étrangères de la Grande île était présent pour annoncer le partenariat avec le Tchad afin de multiplier les recherches cliniques sur le Tambavy CVO.

Madagascar vient de fournir la boisson, mais également sa solution injectable au Tchad. L'Organisation Mondiale de la Santé a rappelé aux chercheurs de l'île rouge qu'ils devaient obtenir l'assentiment des malades pour tester le nouveau médicament. Les volontaires malgaches ne sont pas légion. Pour obtenir l'agrément de son protocole, les chercheurs ont sollicité l'aide des autres pays africains. "Le Tchad est la première nation africaine à accepter de collaborer, pour les essais cliniques de sa solution injectable", écrit L'Express de Madagascar