Coronavirus : 16 décès et 902 nouveaux cas à La Réunion en 7 jours

coronavirus
coronavirus variant Covid test analyses
©IPR

La préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé annoncent, ce mardi 16 mars, 16 nouveaux décès, dont 5 patients issus d'évacuations sanitaires. Les autorités confirment 902 nouveaux cas de coronavirus à La Réunion du 6 au 12 mars.

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé annonce ce mardi 16 mars, le décès de 16 patients âgés de plus de 50 ans, dont 5 evasan, ces 7 derniers jours. Au total, La Réunion compte 75 décès liés au Covid-19 et 22 décès de patients issus d'évacuation sanitaires. 

Les autorités confirment 902 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du 6 au 12 mars, en sept jours soit un taux d’incidence hebdomadaire en diminution porté à 106/100 000. Ce taux traduit une stabilisation de la situation sanitaire, et non pas une amélioration, précisent les autorités.

89,1 % de cas autochtones

Sur les 902 nouveaux cas annoncés :

  • 877 cas sont classés autochtones.
  • 2 cas sont classés autochtones secondaires
  • 18 cas sont classés importés.
  • 5 sont classés importés evasan.

Du 6 mars au 12 mars, 1 306 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Sur ces 1306 tests, on comptabilise 838 cas de variants (758 sud-africains ou brésiliens, 80 britanniques), soit une proportion de 64.2 %.

Compte tenu des 13 108 guérisons et des 87 décès depuis le début de la crise sanitaire, 1 436 cas sont encore actifs à ce jour.

14 631 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 89,1 % sont des cas autochtones.

57 lits de réanimation occupés

Au 16 mars, 57 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 sur les 122 lits de réanimation comptabilisés sur le territoire réunionnais.

24 clusters actifs

Au 16 mars 2021, 24 clusters sont actifs et 150 clusters ont été clôturés. 

Parmi les clusters actifs  :

  • 6 clusters de « criticité modérée » se situant à Saint-Denis (3), Saint-Suzanne (1), Le Port (2) et Saint-Benoît (1).
  • 7 clusters de « criticité élevée » se situant à Saint- Denis (1), Saint-Joseph (1), Saint-Louis (2), Etang-Salé (1) et Saint-Pierre (2).

Les indicateurs à la hausse

Les principaux indicateurs sont une baisse chez les moins de 34 ans mais repartent à la hausse chez les plus de 75 ans :

  • un taux d’incidence à 119,4/100 000 chez les 15-24 ans en nette diminution,
  • un taux d’incidence à 167/100 000 chez les 25-34 ans en légère baisse,
  • un taux d’incidence à 92/100 000 chez les plus de 75 ans qui a fortement augmenté
  • un taux de positivité des tests à 6,6 %, qui dépasse le seuil de vigilance (5%),
  • un nombre de dépistage en forte baisse (-21%) par rapport à la semaine dernière