Coronavirus : 15 décès et 930 nouveaux cas en une semaine, à La Réunion

coronavirus
L'unité Covid du CHU de Bellepierre.
L'unité Covid du CHU de Bellepierre. ©Imaz Press

La préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé annoncent, ce mardi 23 mars, 15 nouveaux décès, dont deux patients issus d'évacuations sanitaires. Les autorités confirment 930 nouveaux cas de coronavirus à La Réunion du 13 au 19 mars.

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé annonce ce mardi 23 mars, le décès de 15 patients âgés de plus de 45 ans intervenus sur les sept derniers jours, dont deux étaient arrivés par évacuations sanitaires. Au total, La Réunion compte 102 décès liés au Covid-19, dont 24 décès de patients issus d'évacuation sanitaires. 

Par ailleurs, les autorités confirment 930 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du 13 au 19 mars, en sept jours. Le taux d’incidence hebdomadaire est en légère augmentation porté à 109/100 000 habitants, contre 106/100 000 habitants la semaine passée. Toutefois, la préfecture assure que "la situation sanitaire reste stable" dans l'île. 

 

61,2% de variant

Sur les 930 nouveaux cas annoncés :

  • 912 cas sont classés autochtones.
  • 2 cas sont classés autochtones secondaires
  • 16 cas sont classés importés.

Du 13 au 19 mars, 1 303 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Au total, on comptabilise 803 cas de variants (726 sud-africains ou brésiliens et 77 britanniques), soit une proportion de 61,2%.

Compte tenu des 14 064 guérisons et des 102 décès depuis le début de la crise, 1 395 cas sont encore actifs à ce jour. 15 561 cas ont été investigués par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 89,6 % sont des cas autochtones.

 

52 lits de réanimation occupés

Au 22 mars, 52 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs au Covid-19 sur les 122 lits de réanimation comptabilisés sur le territoire réunionnais.

 

33 clusters actifs

Au 23 mars, 33 clusters sont actifs et 153 clusters ont été clôturés. 

Parmi les clusters actifs  :

  • 10 clusters de « criticité élevée » se situant à Le Port (1), l’Etang-Salé (1), Saint-Denis (1), Saint-Joseph (1), Saint-Louis (1), Saint-Paul (3) et Saint-Pierre (2).
  • 10 clusters de « criticité modérée » se situant au Port (2), Saint-Benoit (1), Saint-Denis (3), Saint-Louis (1), Saint-Paul (1), Saint-Pierre (2).

Pour les autorités, "les clusters en milieu professionnel demeurent nombreux : avec la rentrée il est vraiment nécessaire de renforcer le télétravail partout où cela est possible et d’être extrêmement vigilants sur les temps de restauration en évitant autant que possible les structures collectives".

Les indicateurs à la hausse

Concernant les principaux indicateurs :

  • un taux d’incidence à 117,3/100 000 chez les 15-24 ans en légère diminution,
  •  un taux d’incidence à 155,7/100 000 chez les 25-34 ans en légère baisse,
  • un taux d’incidence à 153/100 000 chez les 35-44 ans en augmentation de 22.9% ,
  • un taux d’incidence à 87.4/100 000 chez les plus de 65 ans en augmentation de 14.2%,
  • un taux d’incidence à 80/100 000 chez les plus de 75 ans qui diminue de 13%,
  • un taux de positivité des tests stable à 6.5 %, mais qui reste au-dessus du seuil de vigilance (5%),
  • un nombre de dépistage qui continue de baisser (- 4.8%) par rapport à la semaine dernière.

La campagne de vaccination

"Bien que les indicateurs montrent une situation stable, l’épidémie de Covid-19 se poursuit à La Réunion, ajoutent les autorités. La situation peut évoluer rapidement. Avec la fin des vacances scolaires, il est important pour chacun de continuer à être vigilant au travail et en famille : maintenir les gestes barrières, limiter ses contacts sociaux et respecter la mesure du couvre-feu".

Il est également essentiel pour les personnes prioritaires de se porter volontaire pour la vaccination :


• Les résidents d’EHPAD et les patients âgés hospitalisés dans les établissements de santé dont les services de soins de suite et de réadaptation
• Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés
• Les personnes en situation de handicap hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés
• Toute personne âgée de plus de 75 ans
• Toute personne âgée de 60 à 74 ans (et non plus 65 ans) ayant au moins une des pathologies à risque de forme grave de Covid-19 définies par le Haut Conseil de Santé Publique *
• Les patients ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 *
• Les professionnels de santé salariés et libéraux
• Les secrétaires médicales
• Les personnels des établissements et services médico-sociaux pour personnes âgées ou personnes en situation de handicap
• Les personnels des services d’aide à domicile pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap
• Les sapeurs-pompiers