Coronavirus : 178 nouveaux cas confirmés en deux jours à La Réunion

coronavirus
coronavirus test covid 010221
©IPR

La préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé confirment 178 nouveaux cas de coronavirus enregistrés à La Réunion du 4 au 5 février. Le nombre de cas continue d'augmenter fortement, indiquent les autorités.

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 178 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du jeudi 4 au vendredi 5 février, soit une moyenne journalière de 89 cas sur deux jours consécutifs. Le département compte un total de 10 507 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

Compte tenu des 9 769 guérisons , 682 cas sont encore actifs à ce jour.

138 cas autochtones

Sur les nouveaux cas annoncés :

  • 138 cas sont classés autochtones,
  • 6 cas sont classés autochtones secondaires
  • 14 cas sont classés importés,

20 cas sont en cours d’investigation.

Parmi les cas précédemment annoncés en cours d’investigation, 28 sont classés autochtones, 4 cas sont classés importés, et 1 cas a été invalidé suite à des investigations complémentaires.

23 patients porteurs de variants

Une nouvelle série de prélévements a été séquencée et mis en évidence, le 4 février, la présence de 13 variants, lesquels se répartissent en 11 cas de variant sud-africain, 1 cas de variant britannique et 1 cas de variant brésilien. On compte désormais 23 personnes contaminés par ces variants. Elles étaient 10, mardi dernier.

17 patients hospitalisés

Ce vendredi 5 février, 17 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion. Parmi ces patients, 3 sont hospitalisés en service de réanimation.

Evolution des clusters

Au 5 février, 15 clusters sont actifs et 107 clusters ont été clôturés. Parmi les clusters actifs, on note : 8 clusters de « criticité limitée », 5 clusters de « criticité modérée » et 2 clusters sont de "criticités élevés se situant à Saint-Denis, Saint-Louis, Saint-Leu, Sainte-Marie et Saint-Pierre.

Les indicateurs se dégradent

Durant la semaine du 25 janvier au 31 janvier (semaine 4), le nombre moyen de cas confirmés est de 50 cas par jour (à rapporter aux 46 cas en moyenne de la semaine 3 et aux 25 cas en moyenne de la semaine 2). Le taux d’incidence est de 40,9/100 000 habitants. Il reste à ce stade en dessous du « seuil national d’alerte » (50/100 000). Sur les sept derniers jours, le nombre de cas diagnostiqués augmente et s'établit à plus de 500 cas.

A La Réunion, en semaine 4, le nombre de reproduction effectif était supérieure à 1, soit 1,19 (source SIDEP). Il a baissé par rapport à la semaine précédente.

Du 25 au 31 janvier, le taux d’incidence était de 40,9 /100 000 habitants. Ce taux connaît une augmentation par rapport à la semaine précédente (37,6 /100 000 habitants). Il reste toutefois en dessous du seuil d’alerte (50/100 000 habitants).

On observe :

un taux d’incidence à 97/100 000 chez les 15-24 ans en très forte augmentation,

un taux d’incidence à 106/100 000 chez les 25-34 ans en forte augmentation,

un taux d’incidence chez les plus de 65 qui est en forte hausse mais toujours en dessous du seuil d’alerte,

un taux d’incidence à 16/100 000 chez les plus de 75 ans qui est en forte hausse et au-dessus du seuil d’alerte.

En semaine 4, deux communes, Le Port et Saint-Louis, présentaient un taux d'incidence supérieur à 50/100 000. Saint-Leu et Saint-Benoit étaient à 45/100 000.

Dépistage en hausse

Sur la semaine 4, le taux de positivité était de 2,4 % (source SIDEP, ARS). Il est en augmentation par rapport à la semaine précédente (1,9%) et reste inférieur au seuil de vigilance (5%). Une augmentation du nombre de dépistage est observée. Le taux de positivité chez les voyageurs a augmenté et est de 1 %. 20 243 dépistages, dont 4 806 chez les voyageurs, ont été réalisés du 25 au 31 janvier.

Une opération de dépistage est organisée au Port le mardi 9 février de 8h à 12h sur la Place des Cheminots située devant la mairie. Une autres sera organisée à Saint-Denis le dimanche 7 février de 8h à 11h au marché forain du Chaudron.

La campagne de vaccination

Au 3 février, 6 155 vaccinations ont été réalisée à La Réunion, dont 

  •  2 649 personnes de plus de 75 ans
  • 2 721 professionnels de santé
  • 758 personnes à haut risque de forme graves au Covid

Huit centres de vaccination sont ouverts dans le département. Peuvent s'y rendre, les personnes âgées de plus de 75 ans, les personnes orientées par leur médecin traitant sur prescription médicale, atteinte d'une pathologie à risque, notamment. 

Les décès liés au Covid

Au total, La Réunion compte 47 décès liés au Covid-19.

Il est tout particulièrement rappelé que :

  • toute personne présentant des symptômes doit se faire dépister au plus vite, soit en contactant son médecin traitant, soit en se rendant dans un laboratoire de biologie médicale ou dans un centre de prélèvement sans rendez-vous ou lors de dépistage organisé dans la commune
  • les voyageurs sont incités à se faire dépister 2 à 4 jours après leur arrivée, conformément aux SMS qui leur sont systématiquement adressés par l’ARS
  • les voyageurs en provenance de Mayotte sont encouragés à se faire dépister dès leur arrivée au sein de l’aéroport (test antigénique)
  • chacun est invité à télécharger sur son téléphone portable l’application TousAntiCovid qui facilite l’information des personnes qui seraient contact d’une personne contaminée, et permet ainsi de casser plus vite les chaînes de transmission du virus.