Coronavirus : 3 nouveaux cas (dont 2 importés) à La Réunion

coronavirus
Coronavirus
©Pixabay
La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 3 nouveaux cas de coronavirus enregistrés à La Réunion ce samedi. Deux de ces nouveaux cas sont importés, le 3ème est en cours d’investigation. L'île compte désormais 520 cas au total.

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 3 nouveaux cas de coronavirus enregistré à La Réunion ce samedi 27 juin à 15h00. Deux de ces nouveaux cas sont importés (dont un dans le cadre d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale). Le 3ème cas est en cours d’investigation.

La préfecture et l'ARS rappellent "l’importance de respecter les mesures de confinement à l’arrivée et de se soumettre au test 7 jours ou 14 jours après l’arrivée selon les dispositifs". Les autorités rappellent également que les enfants ne doivent pas aller à l’école si leurs parents sont en quatorzaine.

Depuis l’apparition du premier cas le 11 mars dernier, 520 cas sont enregistrés au total dans le département. À ce jour, 472 personnes ayant contracté la Covid-19 ne sont plus contagieuses et sont considérées comme guéris.
 

 

"Il faut redoubler de vigilance"

 
Selon le docteur Gaüzere interrogé jeudi soir par Réunion La1ère, cette hausse des cas "était à craindre avec la reprise des vols". "C’était attendu, maintenant, il faut voir dans les jours qui viennent si c’est une tendance ou si c’est un accident", poursuit le docteur Gaüzere qui estime qu’il faut redoubler de vigilance. "On voit l’abandon des masques dans les magasins, il faut les remettre et être vigilant car les vols vont continuer à arriver pendant les vacances", prévient le docteur Gaüzere.
 
8 nouveaux cas Covid-19 : Le docteur Gaüzère, invité du Journal de 19h
 

72 % de cas importés

 
Ce samedi 27 juin, 515 cas ont été investigués, par l’Agence Régionale de Santé, Santé publique France et l'Assurance Maladie. Les cas importés représentent 72% des cas.
 
  • 376 cas importés (personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire) dont 32 cas issus d'une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale
  • 74 cas autochtones secondaires (personnes ayant un lien direct avec des cas importés)
  • 65 cas autochtones (personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé).
     

 

Rappel pour les parents d'élèves en quatorzaine


Suite à des investigations menées auprès de 3 cas confirmés par un dépistage à l’aéroport, l’ARS a constaté que malgré les consignes transmises de strict isolement pour eux et leur famille, les enfants résidant au domicile de ces personnes s’étaient rendus dans leurs établissements scolaires. En lien avec le Rectorat, les chefs d’établissements et le personnel concernés ont été contactés et les parents d’élèves ont été informés.

Au vu de la date d’arrivée des personnes contaminées (mercredi 24/06) et du délai d’incubation de la maladie, le risque que les enfants, qui n’avaient pas voyagé, aient été contaminés et soient déjà contagieux est extrêmement faible.

Le risque est encore diminué par la bonne application au sein de l’établissement des protocoles sanitaires, les enfants ayant été dans des classes où le port du masque était obligatoire et la distanciation sociale parfaitement respectée. Les familles des personnes contaminées ont été contactées pour leur rappeler les conditions strictes d’isolement à domicile. Le dépistage de l’ensemble des membres des familles est en cours.

 

Près de 3 800 personnes contact identifiées


Près de 3800 personnes appelées individuellement et suivies par le biais du "contact-tracing". Le "contact-tracing" est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de "sujets contacts" ou de "contacts").

Ces personnes font l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle est évalué leur état de santé et leur est précisé l’importance de :
 
  • respecter un isolement strict (quatorzaine),
  • surveiller quotidiennement leur état de santé, 
  • appeler immédiatement le 15 ou son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes, 
  • porter un masque en cas de contact en face à face avec d’autres personnes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live