Coronavirus : 6 décès et 918 nouveaux cas en une semaine à La Réunion

coronavirus
test dépistage Covid coronavirus
©IPR

La préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé annoncent, ce mardi 20 avril, nouveaux décès, dont 1 patient issu d'évacuation sanitaire. Les autorités confirment 918 nouveaux cas de coronavirus à La Réunion du 10 au 16 avril.

La Préfecture et l'Agence Régionale de Santé annonce ce mardi 20 avril, le décès de 6 patients âgés de plus de 50 ans intervenus sur les sept derniers jours, dont un était arrivé par évacuation sanitaire. Au total, La Réunion compte 141 décès liés au Covid-19. 

Par ailleurs, les autorités confirment 918 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du 10 au 16 avril, en sept jours. Le taux d’incidence hebdomadaire reste stable, il est porté à 107,5/100 000 habitants, contre 107/100 000 la semaine passée, 107,8/100 000 la semaine précédente et 120/100 000 habitants la semaine encore avant. La préfecture indique que le virus circule activement malgré une relative stabilisation des chiffres.

74% de variant

Sur les 918 nouveaux cas annoncés :

  • 896 cas sont classés autochtones
  • 1 cas sont classés autochtones secondaires
  • 18 cas sont classés importés
  • 3 cas sont issus d'une évacuation sanitaire

Du 10 au 16 avril, 1 303 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Au total, on comptabilise 961 cas de variants (883 sud-africains ou brésiliens et 78 britanniques), soit une proportion de 74% contre 72,7% la semaine dernière.

Compte tenu des 17 653 guérisons et des 141 décès depuis le début de la crise, 1 549 cas sont encore actifs à ce jour. 19 343 cas ont été investigués par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 91 % sont des cas autochtones.

36 lits de réanimation occupés

Au 20 avril, 36 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs au Covid-19, sur les 121 lits de réanimation comptabilisés sur le territoire réunionnais.

28 clusters actifs

Au 20 avril, 28 clusters sont actifs et 196 clusters ont été clôturés. 

Parmi les clusters actifs  :

  • 7 clusters de « criticité élevée » se situant au Port (1), l’Etang-Salé (1), Saint-Denis (4) et Saint-Pierre (2).
  • 11 clusters de « criticité modérée » se situant à La Possession (1), au Port (1), à Saint-Benoit (1), à Saint-Denis (2), Sainte-Marie (1), Saint-Paul (2), Saint-Pierre (3).

Les indicateurs se stabilisent

Concernant les principaux indicateurs :

  • un taux d’incidence stable chez les 0-14 ans (90,4/100 000), les 15-24 ans (14,9/100 000), les 35-44 ans (123,8/100 000) et les 45-64 ans (98,1/100 000),
  • un taux d’incidence en baisse de 18,5% chez les plus de 25-34 ans (128,4/100 000),
  • un taux d’incidence en hausse de 21,8% chez les 65 ans et plus (82,1/100 000) et de 10,4% chez les 75 ans et plus (74/100 000),
  • un taux de positivité des tests en baisse à 3,7 %, qui repasse en-dessous du seuil de vigilance (5%),
  • un nombre de dépistage qui augmente (+ 9,9%) par rapport à la semaine dernière,
  • un R effectif à 0,97%, qui repasse en dessous de 1.

Bien que les indicateurs montrent une relative stabilisation sur la semaine écoulée, l’épidémie de Covid-19 reste active sur le territoire. La situation est susceptible d’évoluer rapidement. Le niveau de vigilance individuel et collectif doit donc être maintenu : respect des gestes barrières, limitation des contacts sociaux et respect du couvre-feu.

Elargissement de la vaccination aux professionnels de l’éducation nationale, de l’enfance, de la petite enfance et les forces de l’ordre de plus de 55 ans


Les publics éligibles sont les suivants :

  • les professeurs des écoles, collèges et lycées ;
  • les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles (ATSEM) ;
  • les Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap (AESH) ;
  • les professionnels de la petite enfance, dont les assistants maternels ;
  • les personnels techniques des collectivités intervenant dans les établissements scolaires ;
  • les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse ;
  • les professionnels de la protection de l’enfance ;
  • les policiers nationaux ;
  • les gendarmes ;
  • les douaniers ;
  • les policiers municipaux ;
  • le personnel de l’administration pénitentiaire (surveillants, agents du SPIP, agents administratifs et techniques évoluant dans la détention).

Modalités de vaccination


Les professionnels concernés peuvent prendre rendez-vous par téléphone au 02 62 72 04 04 (de 8h à 17h) et se faire vacciner au centre de l’aéroport de Pierrefonds, sur les créneaux de vaccination réservés.
Pour les professionnels ne pouvant se déplacer sur le site de Pierrefonds, la plateforme téléphonique pourra proposer des rendez-vous dans les 8 autres centres de vaccination, avec un délai d’attente un peu plus long.

Le jour de la vaccination, les personnes concernées devront se présenter munies :
- de leur carte professionnelle ou à défaut d’une attestation de leur employeur ou de leur fiche de paie
- une pièce d’identité
- la carte vitale.