Coronavirus : Air Austral permet à ses clients de modifier leurs voyages

transports
Un avion d'Air Austral à La Réunion (photo d'illustration).
Un avion d'Air Austral à La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press
Face à l'épidémie de Coronavirus, la compagnie aérienne réunionnaise annonce des mesures commerciales. Air Austral permet à ses clients de modifier ou reporter leurs voyages prévus avec le 31 mai 2020.
Dans un communiqué, Air Austral annonce, lundi 9 mars, de nouvelles mesures commerciales, face à l'épidémie de coronavirus. La compagnie aérienne réunionnaise permet "à ses clients de modifier leurs voyages prévus avant le 31 mai 2020". Selon Air Austral, ces "mesures permettront à sa clientèle de réserver un prochain voyage en toute confiance".
 

Quelles conditions ?

Concrètement, les passagers en possession d’un billet Air Austral émis avant le 31 mars 2020 inclus pour un vol prévu avant le 31 mai 2020, ont la possibilité de reporter de leur voyage. Les conditions sont les suivantes :

- Pour tout billet émis avant le 31 mars 2020 avec un report jusqu’au 31 mai 2020 inclus : la possibilité de modification sans frais* des billets sous réserve de disponibilité dans la même classe tarifaire**.
- Pour tout billet émis avant le 31 mars 2020 avec un report au-delà du 31 mai 2020 inclus : la mise en avoir de la valeur du billet dans la limite de sa validité**.
- Pour tout billet émis avant le 31 mars 2020 avec un voyage prévu jusqu’au 31 mai 2020 inclus : la possibilité de choisir une autre destination**.

Air Austral invite ses clients à se rapprocher de son agence pour tous les renseignements.
 

Une cellule de veille

La compagnie précise que "depuis le démarrage de l'épidémie du Coronavirus Covid-19, elle a déclenché une cellule de veille en lien étroit avec les organismes de santé et les autorités compétentes, et suit en temps réel l’évolution de la situation sanitaire dans le monde". Air Austral rappelle que sa première mesure avait été "la suspension en février et jusqu’au 30 juin prochain, de ses vols de et vers la Chine, zone initialement impactée".