Coronavirus : Corsair assouplit ses mesures commerciales pour le mois de novembre

transports
Avion Corsair
Avec le nouveau confinement de l’Hexagone et le retour des motifs impérieux pour voyager vers et depuis La Réunion, les compagnies aériennes ont dû s’adapter. Les clients de Corsair qui étaient censés voyager au mois de novembre peuvent reporter ou se faire rembourser.
 
Même si La Réunion n’est pour l’instant pas concernée par le nouveau confinement, des mesures sanitaires ont été prises pour tenter de freiner l’épidémie. Parmi elles, le retour des motifs impérieux pour tout voyage depuis et vers l’île. Conséquence principale : le trafic aérien s’attend à une forte diminution pour le mois de novembre. Les compagnies aériennes doivent donc s’adapter.
 
Dans un communiqué publié lundi 2 novembre, la compagnie aérienne Corsair annonce que les clients qui disposent d’un billet d’avion pour voyager au mois de novembre peuvent reporter ou annuler leur voyage, sans frais supplémentaires. Trois options s’offrent aux voyageurs. Ils peuvent soit se faire rembourser totalement leur trajet, obtenir un avoir bonifié jusqu’à 15% de sa valeur ou reporter leur voyage sans avoir à payer de frais de modification. Pour que les demandes puissent être prises en compte, il faut qu’elles soient effectuées avant la date du départ.
  

Toutes les demandes peuvent être faites en ligne

Corsair annonce également dans son communiqué que toutes les demandes de report et de remboursement peuvent être effectuées en ligne, peu importe si les clients ont acheté leur billet en ligne ou auprès d’une agence de la compagnie. Il n’est donc pas nécessaire de se rendre dans une agence ou d’appeler le service client afin de modifier ou de se faire rembourser son voyage.

Par ailleurs, la compagnie précise que tous les billets achetés depuis le 28 août peuvent être modifiés sans frais supplémentaires, hormis la différence tarifaire si le nouveau voyage coûtait plus cher que le premier. Les billets sont également remboursables pendant un an à compter de la date de départ initial.

La semaine dernière, Air Austral avait également annoncé des nouvelles mesures commerciales pour répondre à la demande suite à l’évolution de la situation sanitaire.
Le confinement de l’Hexagone et de la Martinique est prévu durer jusqu’au 1er décembre. Mais si la situation sanitaire continuait à se dégrader, il pourrait être prolongé. Les compagnies aériennes pourraient annoncer de nouvelles mesures si le confinement venait à durer plus longtemps.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live