Coronavirus : crainte du déconfinement, un numéro vert gratuit pour en parler

coronavirus
standard téléphone
Confidences par téléphone ©DR
Besoin de parler, d’un peu de soutien, le numéro vert régional d’écoute psychologique est toujours en place. La crise sanitaire d’abord et maintenant le déconfinement peuvent être très perturbants. Le quotidien est bouleversé et l’angoisse du virus renforcée.
Stress du au confinement, stress du au déconfinement, le contexte épidémique peut occasionner des souffrances psychiques. Cette situation inhabituelle peut en effet générer un sentiment d’insécurité et de l’angoisse.

 

Un numéro d’écoute régional et gratuit


Depuis le 30 mars, un numéro d’appel gratuit de soutien médico-psychologique est ouvert. Les professionnels de santé et la population peuvent ainsi faire part de leurs inquiétudes dans ce contexte si particulier. Il est disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h.
 
Il s’agit d’une plateforme d’écoute spécifique à la crise sanitaire du Covid-19, mise en place par l’Etablissement public de Santé Mentale de La Réunion et la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique Océan Indien, avec le soutien de L’ARS.

 

Le déconfinement, un stress supplémentaire


Après les 55 jours de confinement, déjà difficiles à vivre pour beaucoup, le déconfinement peut générer un stress supplémentaire. La population va en effet être confrontée à des conséquences diverses de cette crise.

Certaines personnes se sentiront davantage exposées au virus, car sorties du confinement, et pourraient ressentir des troubles d’anxiété et d’angoisse. D’autres devront faire face à la perte de revenu, au licenciement, aux problèmes de garde d’enfants, aux problèmes familiaux ou encore au sentiment d’insécurité.

Les professionnels de santé peuvent aussi voir apparaître des angoisses sur la reprise de leur activité ou sur la projection d’une deuxième vague.

 

Une écoute spécifique pour ceux exposés durant la crise


Au bout du fil, une équipe de professionnels expérimentés dans la gestion des situations d’urgences médico-psychologiques écoute et rassure. Des bénévoles associatifs d’abord, puis si nécessaire des infirmiers, psychologues et psychiatres assurent une téléconsultation.

Une réponse spécifique est apportée aux acteurs impliqués dans cette crise sanitaire parmi lesquels les soignants, les professionnels de santé, les agents hospitaliers, les agents des forces de l’ordre et les sauveteurs.