Coronavirus : un décès, 83 tests positifs et la barre des 15 000 cas à Madagascar

coronavirus
Tableau covid 19 Madagascar 4 septembre 2020
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
La pandémie a ralenti à Madagascar, mais elle n'est pas éradiquée. En 24 heures entre, mercredi et jeudi, les services de santé ont enregistré 83 tests positifs et un décès. La Grande île comptabilise désormais, plus de 15 000 personnes touchées par la covid-19.
L'épidémie de coronavirus recule à Madagascar, mais elle circule toujours. Pour preuve, en 24 heures, de mercredi à jeudi, les laboratoires ont détecté 83 nouveaux tests positifs. Ils proviennent en grande majorité de la banlieue de Tananarive, mais l'on recense, un cas ici, un autre-là. Comme souvent depuis le début la plupart des personnes positives sont uniquement légèrement malades. Les formes graves concernent, pour l'essentiel, des personnes âgées ou des patients déjà atteint d'autres pathologies. 

La covid-19 est rarement le seul mal à l'origine de la létalité, mais elle complique les soins et les hospitalisations. Un mort est à déplorer dans la région de Sava, secteur situé à la pointe Nord-Est du pays précise Madagascar-Tribune
 

Les acheteurs de vanille se déplacent entre les régions en avion


Malgré l'annonce du 197ème décès, les responsables du Centre de commandement national de lutte contre la covid-19 enregistrent des signaux encourageants. Le nombre d'hospitalisations est de 875, dont 40 personnes dans un état grave. Les personnes admises en réanimation sont de moins en moins nombreuses. Certes, certains sont morts, mais beaucoup ont pu être sauvés et réintègrent les services de soins traditionnels. 

La distanciation sanitaire, les mesures barrières et le port du masque restent des outils indispensables pour éviter un énième rebond de cette épidémie. Le pic semble être passé, les tests effectués depuis le premier jour semblent le confirmer, mais la prudence doit être de mise surtout que les acheteurs de vanille font le tour des exploitations en ce moment. Ils se déplacent d'une région à l'autre grâce aux vols intérieurs souligne L'Express de Madagascar



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live