Coronavirus : une donation chinoise de plus de 350 000 masques arrive de Tianjin

coronavirus
coronavirus donation masques chine avion air austral 240520
©Réunion la 1ère
Des masques et une machine pour en fabriquer. Les premiers sont le fruit de la solidarité entre la ville de Tianjin et La Région Réunion, la seconde d’une initiative d’entrepreneurs locaux. Tous voyagent ce dimanche 24 mai dans un avion d’Air Austral à destination de La Réunion.
C’est au titre du geste de solidarité effectué par La Réunion envers la Chine au début de la crise sanitaire, que cette donation est aujourd’hui réalisée. Un retour qui se décline sous la forme de plus de 350 000 masques chirurgicaux et de 12 000 masques FFP2.
 
coronavirus donation masques chine avion air austral 240520
©Réunion la 1ère
 

350 000 masques chirurgicaux et 12 000 FFP2

Il s’agit ainsi d’une donation des acteurs chinois de La Réunion et de Chine, grâce au jumelage entre la Région et la ville de Tianjin. Début février, 17 palettes de matériel médical, parmi lequel des masques, ont été envoyé de La Réunion vers Tianjin.
 
Un geste de solidarité aujourd’hui renvoyé. C’est ainsi de cette même ville chinoise que décolle ce dimanche 24 mai au matin un vol affrété Air Austral avec à son bord les précieux masques. Dans le cadre du jumelage, près de 170 000 masques chirurgicaux sont destinés à la Région et 200 000 masques aux associations qui y participent.
 
coronavirus donation masques chine avion air austral 240520
©Réunion la 1ère
Le président de Région, Didier Robert, accompagné de la vice-présidente Yolaine Costes, et le Consul Général de Chine, Zhihong Cheng, réceptionneront demain matin, lundi 25 mai, les masques à l’aéroport de La Réunion.
 
coronavirus donation masques chine avion air austral 240520
©Réunion la 1ère
 

Une machine de fabrication de masques

Outre les masques, une machine de fabrication de masques sera également acheminée par ce vol. Il s’agit de la première des 4 machines commandées par des entrepreneurs réunionnais afin de fabriquer localement des masques chirurgicaux et FFP2.
 
Il s’agit également de la première machine de ce type dans l’Océan Indien, permettant ainsi de fournir à terme d’autres pays de la zone en masques. Les 3 autres machines sont en cours d’acheminement par bateau. Elles devraient arriver à La Réunion d’ici la fin du mois de mai ou le début du mois de juin.
 

Les commandes affluent déjà

Des machines qui ne manqueront pas de remporter un vif succès. L’entrepreneur propriétaire de la première compte déjà 22 millions de masques commandés. La machine en fabrique en moyenne un million par semaine.

Reste à savoir si la matière première nécessaire est, elle, disponible.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live