Coronavirus : une femme enceinte testée positive à Madagascar

coronavirus
Tsiroanomandidy Madagascar
Tsiroanomandidy, ville située sur les hauts plateaux, à l'Ouest de Tamatave ©Moov
Madagascar n'a pas encore franchit le pic épidémique de la Covid-19. Le Centre de lutte contre la pandémie comptait, lundi en fin de journée, 542 cas confirmés. Parmi les nouveaux patients, les services de santé de Tsiraonomandidy ont pris en charge une femme enceinte originaire de Tamatave.
 
L'épidémie de coronavirus inquiète toujours autant, les autorités sanitaires malgaches. On compte, depuis ce lundi 25 mai 2020, 542 cas confirmés écrit Madagascar-Tribune. Tamatave, ville portuaire de l'Est de la Grande île, est devenue l'épicentre de la maladie. La plupart des malades sont détectés par les équipes médicales dépêchées sur place. Les services hospitaliers des villes voisines accueillent également de nombreux malades venus du grand port et qui tentaient de fuir le virus.

Lundi, les médecins de Tsiraonomandidy, ville située dans les terres à l'Ouest de Tamatave, ont pris en charge une femme enceinte qui venait de quitter la cité située au bord de l'océan Indien. Elle voulait accoucher chez ses parents où elle est arrivée le 15 mai dernier précise L'Express de Madagascar.
 

Dénoncée par les voisins


Comme le demande les autorités locales, elle a été dénoncée par des voisins. Le test effectué en urgence s'est révélé positif. Un second test a confirmé le diagnostic. Elle est depuis en observation, même si elle ne présente pas de symptôme. Ses proches ont été placés en "quatorzaine". 

Au fil des jours, des tests et des hospitalisations, des villes qui avaient été épargnées par la Covid-19 depuis le 20 mars 2020, enregistrent un ou deux cas. Rien de dramatique, mais un rappel constant à la vigilance et au respect indispensable des mesures barrières.
 

L'indépendance fêtée à huis clos


Cette épidémie, à Madagascar, comme ailleurs dans le monde, contraint le président de la République et l'armée à restreindre les festivités du 26 juin 2020, jour de la fête Nationale et de l'indépendance. Le défilé militaire, la revue des troupes, les honneurs devraient avoir lieu à Analakely. Le défilé sera réduit à sa plus simple expression. 
Les dirigeants civils et militaires ont conscience du temps encore lointain des célébrations, mais ils ne peuvent pas courir le risque d'un attroupement populaire qui offrirait un foyer favorable à la transmission de la Covid-19 note L'Express de Madagascar.

Emmanuel Macron, le président français, devait être l'invité d'honneur de ce soixantième anniversaire. La pandémie, le dossier des îles Éparses ont eu raison de cette volonté.