Coronavirus : huit pays africains, dont Les Comores, échappent à l'épidémie

océan indien
Carte de l'Afrique Covid-19 1er avril 2020
©Capture d'écran Africa News
Pour des raisons très différentes, d'un pays à l'autre, huit états africains n'ont pas, officiellement, été touchés pas la pandémie de coronavirus. Parmi ces pays, on compte Les Comores (à l'exception de Mayotte). Quelles sont les premières raisons à cette "protection" ?

Les Comores (à l'exception de Mayotte) font parties du cercle restreint des huit pays en Afrique à ne pas être touchés par le Coronavirus. Pour le site afrique.le.360.ma, l'archipel profite de son relatif isolement au milieu de l'océan Indien. Un éloignement du continent qui permet également à Sao Tomé et Principe d'être préservé. 
 

Le Lesotho et le Botswana sont, naturellement, confinés 


Sans être confiné au milieu des flots, le Botswana, comme le Lesotho, petit pays enclavé au milieu de l'immense Afrique du Sud, a fermé ses frontières. Les deux états ont décidé de se placer en quarantaine avant qu'un seul cas soit confirmé ou suspecté. 
Le Soudan-du-Sud présente une autre réalité. Les armes viennent tout juste de se taire.

La Sierra-Leone accueille très peu de touristes et ses citoyens ne voyagent pas. Ses frontières avec le Liberia et la Guinée ont toujours évité à ce pays d'Afrique de l'Ouest d'apparaître dans les chiffres des pandémies qui ont touché le continent. 

Deux pays à la crédibilité suspecte 


Des doutes importants subsistent concernant le Burundi. Quel crédit apporter aux chiffres d'un pays où le porte-parole déclare : "Le Burundi est une exception. C'est un pays qui a donné à Dieu la première place", estime Jean-Claude Karerwa, porte-parole de la présidence. 

Les doutes deviennent immenses quand il est question du Malawi. Lors de l'épidémie de Sida, ce pays déclarait ne pas avoir été touché ? Aujourd'hui, l'on sait que c'est l'un des endroits d'Afrique qui a été le plus cruellement impacté par cette maladie.