Coronavirus : la justice s'organise pour la reprise

justice
Coronavirus : la justice s'organise pour la reprise
Reprise à la Cour d'Assises : marquages au sol, gels hydro-alcoolique et masques seront de rigueur ©Delphine Poudroux
La Cour d'Assises fait sa rentrée ce lundi 25 mai. Après une longue période de ralenti, les procès reprennent avec un protocole COVID. Sécurité sanitaire oblige, des réaménagements ont donc été mis en place.
L'heure est aux derniers réglages avant la reprise de la Cour d'Assises de Saint-Denis. Face au contexte sanitaire, des travaux ont été effectués afin de protéger les protagonistes habituellement présents.
Le changement majeur ce sont des plaques de plexiglas qui ont été installées entre chacun des jurés. " On aura des dossiers d'assises d'appel à juger dès la semaine prochaine, on a la nécessité d'installer derrière la table de justice, 9 jurés, en plus des 3 magistrats qui sont au centre. Et l'espacement habituel, ne permettait pas de les installer sans difficulté au regard du contexte sanitaire. De ce fait, nous avons pris sur notre budget, pour commander du pexiglas qui permet d'isoler en cas de toussotement " précise Benoît Delepoulle, substitut du procureur général. 


Marquages au sol, gels hydro-alcoolique et masques 


Au delà des ces protections physiques des masques seront mis à la disposition du public et des croix seront scotchées sur les bancs. Des signes pour distancer les vingt-deux personnes désormais autorisées pour assister au débat, des protections individuelles seront proposées aux magistrats comme aux jurés.
" Les jurés convoqués se rendront dans la salle de la Cour d'Assises, de la Cour d'Appel dans laquelle sera prélablement mis à disposition, à l'entrée de la salle, du gel hydro-alcoolique. Les personnes qui souhaitent demander une dispense la Cour d'Assise appréciera en fonction de leur état de santé ou de leur problématique familiale particulière" ajoute Estelle Cros, secrétaire générale première présidence.

Lundi, la Cour d'Assises se réunira à nouveau pour prononcer ces arrêts dans le respect des gestes barrières  et de la distanciation sociale. Après la grève des avocats et le confinement, se sera donc le premier procès criminel de l'année 2020.

Le reportage de Delphine Poudroux et Géraldine Blandin :
 
Réaménagement de la Cour d'assises en vue de la reprise ©Réunion la 1ère

Denis Chausserie-Laprée, procureur général de la Cour d'Appel de Saint-Denis était l'invité du journal, il a précisé que 19 dossiers n'ont pas pu être jugés depuis le début de l'année, en raison du confinement et de la grève des avocats. "Les sessions vont être multipliées d'ici la fin de l'année pour tenter de rattraper le retard, sur l'année 2020. Nous aurons des efforts à consentir en 2021".

(Re)voir l'intervention du procureur général de la Cour d'Appel de Saint-Denis :
 
©Réunion la 1ère

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live