Coronavirus : l’appel à la prière autorisé à partir du 16 avril dans la perspective du Ramadan

religion
Mosquée minaret
©Richard Bouhet / Imaz Press Réunion
A l’approche du mois de Ramadan, l’appel à la prière va de nouveau résonner à partir du 16 avril. En cette période de confinement, les lieux de culte restent fermés, et les fidèles invités à poursuivre les prières chez eux.
Les lieux de culte sont fermés depuis le début du confinement. Les mosquées et les salles de prière n’accueillent donc plus les fidèles, les appels à la prière ont de fait été arrêtés. Une situation inédite qui a eu pour conséquence l’impossibilité de se retrouver pour la prière faite en commun.

 

L’appel à la prière va reprendre


A l’approche du mois de Ramadan, d’une importance exceptionnelle pour tous les musulmans, le Conseil Régional du Culte Musulman à La Réunion annonce la reprise progressive, à partir du jeudi 16 avril, de l’appel à la prière, pour la prière du coucher du soleil,  salât oul Magreeb.

Il se fera par haut parleur dans les mosquées où cela était l’usage, en l’adaptant pour faire la prière chez soi, comme le prévoit les textes en pareille circonstance, précise le CRCM de La Réunion. Il estime " qu’il est temps d’entrevoir une espérance et de pouvoir écouter la voix du mouadh-dhin (muezzin) ".

Cet appel a toujours constitué un repère pour les fidèles, tout particulièrement pendant le ramadan. Il indiquera ainsi l’heure de la rupture du jeûne.

 

Les lieux de culte restent fermés


Durant le confinement, les mosquées et lieux de prières restent cependant fermées, et donc inaccessibles aux fidèles, indique le président du Conseil Régional du Culte Musulman de La Réunion, Nazir Patel.

Toutes les prières doivent continuer à être effectuées chez soi, y compris pendant le mois de Ramadan, précise-t-il. Le CRCM veut " continuer de s’inscrire scrupuleusement dans la lutte contre la propagation du coronavirus, solidairement avec tous ses compatriotes réunionnais ".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live