Coronavirus : le préfet s’adresse aux Réunionnais, de nouvelles restrictions sont à craindre

coronavirus
Jacques Billant, le préfet de La Réunion.
Jacques Billant, le préfet de La Réunion. ©Imaz Press
Face à la hausse du nombre de cas de Covid-19 dans l’île, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s’adresse aux Réunionnais, ce vendredi soir, dans une allocution solennelle, diffusée sur Réunion La 1ère , à 19 heures. De nouvelles restrictions sont à craindre.
La forme est inhabituelle, et le fond reste encore inconnu pour le moment. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s’adresse aux Réunionnais, ce vendredi soir, dans une allocution télévisée, diffusée sur Réunion La 1ère , à 19 heures. L’intervention promet d’être solennelle.
 

Quelles nouvelles mesures ?

Alors que le nombre de cas de Covid-19 est en hausse dans l’île ces dernières semaines, le préfet de La Réunion pourrait prendre de nouvelles mesures restrictives. Une chose est sure : il va durcir le ton.

Il y a deux semaines, face à des rassemblements familiaux encore trop nombreux, il avait menacé d’interdire les pique-niques. Les contrôles ont déjà été renforcés dans l’île pour faire respecter les gestes barrières, le port du masque et la jauge des six personnes maximum pour tout rassemblement.

Malgré cela, les clusters sont encore trop nombreux dans la sphère privée et les autorités veulent mettre un terme aux rassemblements familiaux de plus de six personnes.

Couvre-feu, reconfinement : Jacques Billant annoncera-t-il de nouvelles mesures restrictives dès ce soir ? Pour le moment, les seuils fixés par les autorités pour prendre de telles décisions n’ont pas été franchis, mais la mise en place d’un couvre-feu est étudiée de près.
 

Les seuils pour le couvre-feu et le reconfinement

La préfecture de La Réunion et l’Agence Régionale de Santé doivent révéler ce vendredi en fin de journée le nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans l’île sur les derniers jours. Mercredi, la moyenne journalière s’établissait à 82 nouveaux cas sur deux jours consécutifs.

Selon les seuils fixés par les autorités, si la moyenne journalière dépasse les 180 personnes malades par jour, le couvre-feu serait déclenché à La Réunion. Au-delà de 200 personnes nouvellement malades par jour, La Réunion serait à nouveau confinée. Le préfet attendra-t-il d’atteindre ces seuils ou agira-t-il par mesure de précaution ?
 

"Dix jours de vérité"

En visite dans l’île, le ministre des Outre-mer a mis en garde la population mercredi dernier. La Réunion a "dix jours pour éviter le couvre-feu et le reconfinement", a prévenu Sébastien Lecornu sous la forme d’un compte à rebours déjà entamé.

"Nous avons dix jours difficiles, dix jours de vérité, devant nous durant lesquels il faut maintenir les efforts", tels que "les mesures barrières, le port du masque et la jauge de six personnes", a indiqué le ministre qui a remarqué que "tout n’était pas respecté".