Coronavirus : un nouveau décès et 25 cas confirmés à Madagascar

coronavirus
Tableau du CCCO  19 mars 2020 lutte contre la Covid 19
©CCCO
Une femme de 61 ans est décédée, jeudi, à Tananarive. Comme les précédentes victimes de la Covid-19, outre son âge, la défunte présentait de nombreuses complications médicales. Madagascar compte 13 décès et 25 nouveaux cas, soit 1 403 personnes touchées depuis le début de l'épidémie. 
Les vagues épidémiques enregistrées à Madagascar sont inégales cette semaine. Impossible d'effectuer la moindre prévision et d'imaginer la sortie de crise dans ces conditions. Mardi et mercredi soir, Hanta-Marie-Danielle Vololontiana, porte parole du centre de lutte contre la Covid-19, révélait une recrudescence du nombre de personnes touchées. Elle devait également annoncer, les décès de deux malades, âgés de 62 et 41 ans révèle Madagascar-Tribune

Le nombre de cas confirmés a diminué (25 dans la journée de mercredi à jeudi), mais jeudi soir, la professeur a dû faire part du décès d'une malade. Une femme de 61 ans, qui était hospitalisée à Tananarive. 
Dans ces moments délicats, il est important d'extraire une information moins morose. Lors des dernières 24 heures, les personnes testées positives vivent à Tananarive et Tamatave écrit Midi-Madagascar.
 

Une ancienne usine réhabilitée pour produire la gélule de CVO+

Usine OFAFA réhabilitée pour produire le CVO+
Une usine pharmaceutique de Madagascar est en cours de réhabilitation, la demande du président, pour lancer la production de la gélule, CVO+ ©Capture d'écran Midi-Madagascar

Loin de cette comptabilité pénible et morbide, Andry Rajoelina, président de la République, suit la construction de la future usine "Pharmalagasy". Il est persuadé que cette crise de la Covid-19 va permettre à son pays de se lancer sur le marché international pharmaceutique. Le fer de lance de son projet est déjà en cours d'installation dans les anciens locaux de l'ex-société OFAFA (société pharmaceutique). Elle fabriquera la gélule CVO+. Un médicament qui sera distribué en Afrique et dans le monde par la société Bionex.

Lors de cette communication, le président de la république a précisé écrit L'Express de Madagascar"La production du CVO+ ne remet pas en cause le Covid-Organics", et d'annoncer, "Pharmalagasy va produire douze sortes de médicaments d'ici trois ans. Des médicaments qui utiliseront les ressources naturelles de la Grande île"