Coronavirus : plus de 23 000 personnes vaccinées à La Réunion, 70 000 espérées d’ici fin avril

coronavirus
La campagne de vaccination se poursuit à La Réunion.
©Imaz Press

Le Conseil scientifique préconise une accélération de la vaccination dans les Outre-mer, et plus particulièrement à La Réunion, Mayotte et en Guyane. L'ARS a déjà indiqué que le nombre de doses de vaccin sera doublé d'ici avril. Un 9ème centre de vaccination doit ouvrir. 

Alors que le Conseil scientifique préconise une accélération de la vaccination dans les Outre-mer, et plus particulièrement à La Réunion, Mayotte et en Guyane. La faute aux variants, le sud-africain étant présent à 64,2% à La Réunion et à 45% à Mayotte.

A peine 3% des Réunionnais vaccinés

Compte tenu de la " dynamique de pénétration des variants ", le Conseil scientifique recommande donc d’accélérer la vaccination à Mayotte, La Réunion et en Guyane. Il recommande de ne pas attendre l’ensemble des phases de la métropole, mais d’abord d’augmenter la fourniture de vaccin ARN sur ces territoires.

Une vaccination qui connait du retard dans les Outre-mer par rapport à l’Hexagone. A La Réunion, elle a commencé 3 semaines après, les livraisons de doses ayant tardé faute d’équipements adaptés. A ce jour, le département a reçu le nombre de plus importants de vaccin outre-mer, avec 45 825 doses livrées.

Un retard qui n’a pas été rattrapé à ce jour. 23 852 personnes ont été vaccinées dans le département, ce qui représente moins de 3% des Réunionnais. En métropole, 5,5% de la population a reçu au moins une dose.

Reportage de Réunion la 1ère.

Le Conseil scientifique préconise une accélération de la campagne de vaccination à La Réunion ©Réunion la 1ère

Objectif : 70 000 personnes vaccinées fin avril

Le nombre de doses disponibles est actuellement de 7 000 doses par semaine, contre 4 200 doses en début de campagne. Il devrait doubler d’ici le mois d’avril, a indiqué l’Agence Régionale de Santé de La Réunion. L’objectif affiché par sa directrice, Martine Ladoucette a été fixé à 70 000 personnes vaccinées d’ici fin avril.

Elle espère que les médecins traitants et les pharmaciens soient en mesure de vacciner dans leurs cabinets médicaux et officines dès le mois d’avril, même si pour l’heure cela reste « techniquement compliqué ». Des réfrigérateurs garantissant un froid à -70°C sont nécessaires pour conserver le vaccin Pfizer, le seul proposé à La Réunion pour le moment.

Un 9ème centre de vaccination doit aussi être ouvert, et la vaccination doit être étendue aux personnes de plus de 60 ans ayant une pathologie à risque de forme grave de Covid dès lundi 22 mars.