Coronavirus : quelles mesures pour protéger les Ehpad ?

coronavirus
EHPAD du Village 3ème Age à Saint-André
©Laurent Figon
La vigilance est de mise avec l’augmentation du nombre de cas de coronavirus. Les personnes vulnérables surtout doivent redoubler d’attention. Les établissements accueillant des personnes âgées prennent leurs précautions pour la santé des aînés.
 
Les personnes âgées sont plus vulnérables face au coronavirus. Afin d’éviter que l’épidémie se propage parmi les résidents des Ehpad, les établissements mettent en place des protocoles sanitaires importants pour les personnels et les visiteurs.
  

Plusieurs clusters recensés en Ehpad

Ces derniers jours, plusieurs cas de coronavirus ont été détectés dans des établissements médico-sociaux. C’est le cas dans l’Ehpad de l’ASFA à Sainte-Clotilde mais aussi ceux du CHU à Saint-Joseph le Foyer d’Accueil Médicalisé de la Fondation Père Favron et à l’Ehpad du Village 3ème Age à Saint-André. Dans cet établissement, plusieurs membres du personnel ont été testés positifs. Le docteur François Chieze, directeur de la Veille et de la Sécurité Sanitaire à l’ARS a donc annoncé que tous les résidents seraient testés.
 
Au mois d’octobre, un autre cluster avait été détecté au sein de l’Ehpad des Lataniers à la Possession. Tous les résidents et membres du personnel ont également été testés. Dès lors qu'un établissement observe plusieurs contaminations au Covid-19, les visites y sont suspendues. 
   

Des protocoles sanitaires adaptés

Gilbert Spitz, directeur adjoint du pôle gérontologique Roger André prône un "maintien du lien social à minima" entre les résidents des Ehpad et le monde extérieur. Il précise que dans le protocole actuel appliqué dans ses établissements, "une personne peut venir visiter un membre de sa famille par jour." Les visites ne peuvent pas durer plus d’une heure et "sont soumises à un protocole bien particulier." Lavage des mains, respect des gestes barrières, port du masque…  Les 90 résidents sont donc pour le moment épargnés par l’épidémie. 

Le personnel doit également se soumettre à un protocole sanitaire. Ils doivent automatiquement se faire tester en rentrant de congés, au moyen d’un test antigénique. "Ça concours à ce qu’on puisse essayer de contenir la contamination dans l’établissement", déclare Gilbert Spitz. Sur les trois Ephad gérés par le pôle gérontologique Roger André, un seul cas de coronavirus a été recensé chez le personnel.

A l’Ehpad de Bois d’Olive, les visites restent autorisées, sans rendez-vous, mais avec quelques restrictions. Christelle Rivière n’avais pas vu sa grand-mère Josiane de 84 ans depuis 15 mois. Elle doit se plier à un important protocole sanitaire : prise de température, questions sur son état de santé. Pour elle, ces mesures "sont très au point."  Habitant en Angleterre, elle a profité de son séjour à La Réunion pour faire une surprise à sa grand-mère. Celle-ci est plutôt réussie.

Le reportage de Réunion la 1ère : 
Distanciation physique et port du masque obligent, l’heure n’était pas aux embrassades. Mais Josiane préférait prendre ça avec humour.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live