Coronavirus : quelles règles s’appliqueront ce lundi dans les établissements scolaires ?

éducation
Un protocole sanitaire de lutte contre le coronavirus s'applique dans les écoles de La Réunion.
Un protocole sanitaire de lutte contre le coronavirus s'applique dans les écoles de La Réunion. ©Imaz Press
Avec l’annonce du confinement de l’Hexagone et de la Martinique, le protocole sanitaire a été durcit dans les établissements scolaires. Ce protocole national s’applique à partir de ce lundi 2 novembre à La Réunion aussi, mais des adaptations y sont faites. Explications.
C’est un protocole durci qu’a annoncé par le Premier ministre, Jean Castex, lors de sa conférence de presse jeudi dernier. Un protocole élaboré en juillet dernier avec les autorités sanitaires dans l’hypothèse d’un retour d’une circulation très active du virus, a indiqué Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale.
 

Nouveau protocole sanitaire national


Ce nouveau protocole sanitaire est donc mis en œuvre au niveau national, La Réunion comprise, mais de façon adaptée dans le département, a expliqué vendredi la rectrice de l’académie de La Réunion, Chantal Manès-Bonnisseau. 
 

Port du masque recommandé à partir de 6 ans, et non obligatoire

Premier point majeur : le port du masque. Déjà obligatoire pour les collégiens et les lycéens, le masque le devient à partir de 6 ans dans l’Hexagone uniquement. En effet, à La Réunion, le port du masque est recommandé pour les enfants de primaire, mais pas obligatoire.

Les masques devront être fournis par les familles qui souhaitent que leurs enfants entre 6 et 11 ans le portent. Les écoles disposeront néanmoins d’un quota d’appoint en cas de nécessité et pour certaines situations particulières, a précisé la rectrice de La Réunion.
 

Les gestes barrières plus que jamais

Toutes les écoles, les collèges, les lycées sont ouverts et le resteront. Les gestes barrières doivent être respectés. Les règles de nettoyage et de désinfection des locaux devront continuer à être observées selon la " plus grande régularité possible ". Les sols, les surfaces touchées, les réfectoires, les jeux, les bancs et espaces collectifs sont concernés.

Les locaux doivent aussi être aérés " le plus fréquemment possible ", et au moins 15 à chaque fois. A l’approche de la saison chaude, une note détaillant les conditions à respecter pour une utilisation sans risque de la climatisation et des brasseurs d’air a été publiée par le rectorat. Ils ne devront être utilisés que si les usagers sont équipés de masques, précise le texte.
 

Note du rectorat relative à l’usage des climatisations et brasseurs d’air

 

Limiter le brassage des élèves

La restauration scolaire continue de fonctionner dans les lieux habituels, en limitant le brassage des élèves. Il est ainsi recommandé de faire déjeuner les élèves de la même classe ensemble, d’organiser plusieurs services ou encore de faire prendre un repas aux élèves qu’ils pourront emporter dans la cours de récréation.

La rectrice demande aux élèves, et plus particulièrement aux lycéens, de se protéger eux-mêmes et de se faire " les ambassadeurs de ces mesures auprès de leurs camarades, de leurs amis, de leurs proches et de leur famille ". Elle demande aux parents de s'engager à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas de symptômes évoquant le Covid-19.
 

L’Université de La Réunion reste ouverte

Les établissements d’enseignement supérieur restent également ouverts. L’Université de La Réunion a renforcé les gestes barrières. Une brigade anti Covid est mise en place et des tests antigéniques seront proposés la semaine prochaine, à l’occasion d’une campagne de dépistage du Covid-19 sur les différents campus et sites de l’université.

La réalisation des cours magistraux et des travaux dirigés est préconisée en 100% distanciel. Les activités de recherches sont maintenues en présentiel, tout comme les travaux pratiques, les activités sportives et les examens.