Coronavirus : reprise du droit de visite pour les familles dans les Ehpad, sous conditions

coronavirus
coronavirus suspension visites Ehpad personnes âgées 120320
©Réunion la 1ère
Les visites dans les Ehpad, Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, suspendues depuis le jeudi 12 mars suite à la pandémie du coronavirus, peuvent reprendre dès ce lundi a annoncé hier soir le ministre de la Santé. Des visites qui se feront toutefois sous conditions. 
Le coronavirus est particulièrement virulent pour les personnes fragiles comme les gramounes. Depuis le début de la crise en France, les statistiques annoncées par le Ministère de la Santé indiquaient que les personnes âgées de plus de 75 ans étaient principalement affectées par le virus. Pour tenter de protéger au maximum les personnes âgées vulnérables, les visites dans les Ehpad ont été interdites dès début mars. Malgré ces mesures strictes, 45% des Ehpad en France comptent au moins un cas de contamination au Covid-19.  63 336 personnes âgées en résidence sont actuellement touchées par le Covid-19 et 7 649 pensionnaires ont succombé à la maladie selon le dernier bilan de Santé Publique France mais aucun décès n'a été recensé à La Réunion à l'heure actuelle. 
 


Reprise des visites sous conditions


Hier soir, lors de son allocution conjointe avec le Premier ministre, Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé une reprise des visites dans les Ehpad à compter de ce lundi 20 avril 2020. Un choix motivé par le manque de lien avec les proches qui était très difficile à vivre pour les aînés. 

Ce droit de visite à caractère exceptionnel, se fera à la demande du résident. Il ne concernera pas plus de deux personnes de la famille de la personne âgée à la fois. Les contacts physiques restent bien évidemment prohibés car la crise sanitaire reste au coeur des préoccupations, mais le lien visuel, tout aussi réconfortant, est possible durant ces visites qui seront supervisées par les établissements eux-mêmes. 

Ce droit de visite encadré s'appliquera également aux personnes à domicile en situation de handicap.
 


L'Association des directeurs au service des personnes âgées se félicite de cette annonce


La reprise des visites dans les Ehpad était indispensable déclare l'Association des directeurs au service des personnes âgées. L'AD-PA militait en ce sens depuis de plusieurs jours afin que les 700 000 personnes âgées qui vivent en établissement de santé puissent de nouveau retisser le lien avec leurs familles.
 
Illustration dans un Ehpad de Sainte-Clotilde dans le reportage de Michelle Bertil et Philippe Hoareau:
A l'ehpad de Sainte-Clotilde, on se prépare à accueillir la famille des gramouns en toute sécurité
Les Outre-mer en continu
Accéder au live