réunion
info locale

Coronavirus : retour à la case prison, ce lundi, pour le premier détenu atteint du COVID-19

coronavirus
prison centre pénitentiaire Domenjod rassemblement surveillant agression 200619
©Réunion la 1ère
Vendredi dernier, un sans-abri incarcéré à la prison de Domenjod a été testé positif au COVID-19. Hospitalisé depuis près d'une semaine, il devrait réintégrer le centre pénitentiaire, ce lundi. Les agents en contact avec ce détenu ont tous été testés négatifs. 
Il y a moins d'une semaine, un détenu du centre pénitentiaire de Domenjod était testé positif au COVID-19. Comme le veut le protocole, le détenu "arrivant" a été dépisté, même si celui-ci ne présentait aucun symptôme. Hospitalisé depuis, l'homme, un sans-abri devrait rejoindre la prison de Domenjod, ce lundi.
  

Retour sous étroite surveillance du détenu atteint du COVID-19


Toujours asymptomatique, le détenu devrait regagner la prison de Domenjod, ce lundi, le 27 avril. Un retour qui se fera sous étroite surveillance. L'homme sera placé dans une aile du centre pénitentaire dite "COVID" afin d'y terminer sa quatorzaine. Cet espace créée récemment au vu du contexte est isolé et seuls les suveillants pénitentiaires volontaires pourront y accéder. 

" Un appel d'offre a été lancé il y a 48 heures, pour travailler dans cette aile, dès lundi. Et la direction nous a bien confirmé que les agents qui y travailleront seront équipés de toutes les protections nécessaires à savoir masques, visières, surblouses et gants " ajoute le secrétaire régional de FO pénitentiaire. Les surveillants volontaires auront très peu de contact avec le détenu COVID-19.

" Le détenu sera confiné, il n'ira pas dans la cour de promenade dans un premier temps. Il aura de ce fait, très peu de contact avec le surveillant " précise-t-il. 

L'homme sera isolé des autres détenus jusqu'à ce qu'il ne soit plus contagieux. Rappelons que pour le moment, il est toujours porteur sain puisqu'il ne présente aucun des principaux symptômes. Reste à savoir combien de temps les porteurs sains sont réellement contagieux? 
 

11 agents pénitentiaires testés négatifs 


A son arrivée au centre pénitentiaire dyonisien, le détenu a été en contact avec différents intervenants. S'il n'a pas croisé d'autre détenus, ce dernier a forcément été au contact de plusieurs membres du personnel. Ils sont en effet, au nombre de 11. Depuis, ces cas-contact ont été testés. Ils sont tous négatifs. Vincent Pardoux, secrétaire régional de FO pénitentiaire ajoute :
 

 Comme le veut la procédure, ils vont suivre une période de quatorzaine avant leur retour au sein de l'établissement pénitentiaire


Après cette quatorzaine, ces cas-contacts seront de nouveaux testés.
Depuis l'annonce de ce premier cas positif dans un établissement pénitentiaire de l'île, un médecin de prévention COVID-19 est en mission à Domenjod. Il rencontre ainsi, tous les personnels, à chaque prise et fin de service afin de les informer sur le virus. Sa mission devrait prendre fin ce vendredi. 
 

Pas de nouveaux cas positifs à Domenjod


Hier, lors d'une conférence de presse, le docteur François Chieze, directeur de la Veille et Sécurité Sanitaire de l'ARS confirmait  :
 

Il n'y a pas de nouveaux cas positifs au centre pénitentiaire de Domenjod "


En effet, depuis quinze jours, au moins une trentaine de détenus "arrivant" ont été testés à leur arrivée au centre pénitentiaire de Domenjod. Tous se sont pour l'heure, révélés négatifs.