Coronavirus : 12 cas confirmés, La Réunion confinée, "restez chez vous" demande le préfet [SYNTHESE]

coronavirus
Un dixième cas de coronavirus confirmé à La Réunion.
Un dixième cas de coronavirus confirmé à La Réunion. ©Imaz Press
La Réunion est confinée pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, annonce, ce mardi 17 mars, trois nouveaux cas de coronavirus dans l'île, soit 12, et demande aux Réunionnais de "restez chez eux". 
Des rues désertes, des axes routiers vides : les Réunionnais sont confinés depuis 15 heures, ce mardi 17 mars. L’objectif : lutter contre la propagation du coronavirus en restant chez soi.
Les forces de l'ordre sont déployées sur le territoire. Vous devez avoir une attestation de déplacement si vous circulez, sous peine d'amende. Retrouvez toutes les informations à retenir dans notre article. 
 

Douze cas confirmés

Après avoir annnoncé un dixième cas de coronavirus confirmé à La Réunion vers 17h, le préfet de La Réunion Jacques Billant, a envoyé un communiqué dans la soirée pour annoncer trois nouveaux cas au total. La Réunion compte désormais douze cas confirmés de coronavirus. 

Au premier jour de confinement, le préfet a tenu une conférence de presse où il appelle les Réunionnais à "rester chez eux". "Nous sommes en alerte rouge", a-t-il déclaré en comparaison au système d'alerte cyclonique que connaissent les Réunionnais. 

Le dixième cas confirmé de Covid 19 dans l'île est un homme de 73 ans de retour de métropole. "Il s’agit d’un medecin retraité qui rentre d’un séjour en métropole et qui a développé les symptômes à son retour et s’est signalé au 15", a détaillé Jacques Billant. Pour les deux autres cas, leurs parcours n'a pas encore été détaillé. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
Dix cas de coronavirus sont confirmés à La Réunion. Le préfet Jacques Billant a tenu une conférence de presse sur les mesures de lutte contre le virus dans l’île. Le point avec Réunion La1ère :
 

"Pas de chaîne de contamination locale identifiée"

Le préfet assure "qu’il ny a pas de chaîne de contamination locale identifiée à La Réunion".

Pour les autorités, désormais, "seul un motif impérieux justifie aujourd’hui de prendre l’avion". "La métropole est une zone d’exposition à risques", poursuit le préfet. "Les personnes qui rentrent ont l’obligation de rester chez elles à leur retour, elles en ont le devoir", assure Jacques Billant qui leur demande de se mettre en quatorzaine.
 

Réduction des lignes aériennes

Dans les jours qui viennent, "les lignes aériennes vont être réduites", prévient le préfet. Un dispositif de desserte est à l’étude avec les compagnies aériennes car le nombre de vols va se réduire. Dans les prochains jours aussi, l'aéroport Roland-Garros ouvrira désormais sur une demi-journée.

Par ailleurs, Jacques Billant tient à rassurer : "il n’y a pas de risque de pénurie, inutile de se ruer dans les supermarchés". "S’il y a un risque, vous serez prévenus", assure-t-il.
 

2 000 demandes de chômage partiel

Les acteurs du BTP sont invités à arrêter "tous les chantiers non nécessaires et qui peuvent être reportés". Par ailleurs, le préfet indique que 2 000 demandes de chômage partiel ont été faites dans l'île. 

Retrouvez ici la conférence de presse du préfet de La Réunion, Jacques Billant, sur Réunion La 1ère : 


La Réunion confinée

Durant au moins 15 jours, les déplacements sont limités à leur strict minimum, depuis ce mardi, 15h (heure de La Réunion). "Les déplacements non essentiels sont interdits" partout en France. Désormais, les personnes qui circuleront devront être "en mesure de justifier leur déplacement", et devront se munir d'un document en attestant le motif. "La violation des règles est punie d'une amende de 38€, et sera portée à un niveau supérieur qui pourrait être de 135€", a mis en garde le ministre de l'Intérieur lors de sa prise de parole lundi soir. A La Réunion, les forces de l'ordre sont déployées et des points de contrôles auront lieu. 

Retrouvez ici l'attestation de déplacement :

Attestation de déplacement dérogatoire Covid-19


Comment les Réunionnais s'adaptent à ces mesures de confinement ? Regardez les  reportages de Réunion La 1ère :  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live