Coronavirus : la solidarité s’organise pour les personnes vulnérables

coronavirus
Personnes âgées
©CC
Au 3ème jour de confinement, les Réunionnais organisent l’entraide. Les municipalités mettent aussi des dispositifs en place en faveur des personnes les plus vulnérables.
Sortir de chez soi quand cela devient nécessaire, voici le mot d’ordre lancé par les autorités depuis maintenant 3 jours, soit le début des mesures de confinement. Sortir lorsque cela est nécessaire, et lorsque cela est possible.

Nombreuses sont les personnes âgées, handicapées ou vulnérables, qui ne peuvent se déplacer pour faire leurs courses ou se rendre chez le médecin. Plusieurs communes ont donc décidé de s’organiser pour leur venir en aide. C’est le cas par exemple à La Possession.

Reportage de Thierry Chapuis.
Au 3ème jour de confinement, les élans de solidarité se multiplient. Les particuliers se rendent des services entre eux. Les municipalités s'organisent aussi pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables. C'est le cas par exemple à La Possession. ©Réunion la 1ère

 

Des transports gratuits à Saint-André

A Saint-André, le CCAS renforce son dispositif d’aide et d’accompagnement en direction des personnes âgées et isolées et des personnes handicapée. Elles bénéficient ainsi d’un transport gratuit par minibus pour les courses dans les grandes surfaces de la ville aux horaires spécifiques réservés aux personnes âgées et vulnérables.

Un transport gratuit est également mis en place pour les visites médicales, l’acheminement des médicaments et le renouvellement des ordonnances. Enfin, le portage des repas est étendu en faveur des personnes âgées isolées et des personnes handicapées hors Allocation Personnalisée d’Autonomie et hors critères de ressources

Toutes ces mesures seront effectives à compter du lundi 23 mars. Il est désormais possible de s’inscrire auprès du CCAS. Renseignements au 0262 46 39 39.
   

Le portage des repas maintenu dans les communes de la Civis

Dans les communes, notamment celles de la Civis, des mesures ont été adoptées pour la poursuite des missions de service public. Ainsi, les portages de repas et autres interventions des aides à domicile, telles que les aides aux personnes âgées et handicapées pour faire les courses notamment, sont maintenues.

Des repas sont aussi préparés et remis aux Sans Domicile Fixe tous les jours. Le service des soins infirmiers à domicile fonctionne normalement et le centre funéraire du Sud reste ouvert. Les enfants des personnels soignant ou qui ont à gérer la crise sanitaire sont accueillis dans des lieux d’accueils dédiés.

Dans les mairies, l’Etat civil, les affaires funéraires, la police municipale et le service environnement assurent une permanence d’usage.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live