Coronavirus : suspicion de covid-19 à bord de deux bateaux de marchandises

coronavirus
suspicion coronavirus Covid-19 bateau marchandises le Port 300620
©RB / Imaz Press Réunion
Les marins d’un bateau de marchandises en provenance de Durban, arrivé ce matin au Port, ont été soumis au dépistage du Covid-19. Un docker monté à bord à Durban, puis redescendu, a été depuis déclaré positif. Ceux d'un second bateau en mouillage au large l'ont également été. 
Un bateau bloqué au Port depuis ce mardi 30 juin au matin pour suspicion de Covid-19. Le navire de marchandises, arrivant de Durban, transporte des véhicules neufs. En provenance d'Europe, il a quitté Madagascar le 28 juin, après une escale à Durban les 22 et 23 juin. Aucun marin ne présentant de symptômes du coronavirus, l’ARS a autorisé l’arrivée du bateau.

 

Les marins pourraient être des cas contacts


Une fois le navire à quai, les autorités sont informées de la montée à bord d’un docker à Durban pour assurer des manutentions. Le marin a été déclaré positif au Covid-19, explique Eric Legrigeois, président du directoire du Grand Port Maritime de La Réunion, dans le journal télévisé de Réunion la 1ère.
©Réunion la 1ère

Décision a donc été prise de tester l’ensemble des marins et de suspendre la manutention, en attendant les résultats des tests. Ces derniers ne sont pas encore connus. Le bateau devrait être convié à rejoindre un mouillage, c’est-à-dire à quitter le port et se mettre en attente au large de la côte.

Les précisions de Thierry Chapuis.
©Réunion la 1ère

 

Un second équipage testé


Un second navire, lui aussi en provenance d’Afrique du Sud, est au mouillage au large du Port des Galets. Le bateau de marchandise, " IVS WENTWORTH " transporte, lui, du charbon. Les sauveteurs en mer de la SNSM ont été mobilisés ce mardi 30 juin au matin pour transporter deux personnels du CHU Nord sur ce vraquier. Ces personnels ont réalisé des tests de dépistage sur la vingtaine de marins à bord.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live