Coronavirus : le test à l’arrivée maintenu jusqu’au 18 juillet pour les voyageurs

coronavirus
Des tests de dépistages du coronavirus sont réalisés à l'aéroport de Gillot, à La Réunion.
Des tests de dépistage du coronavirus sont réalisés à l'aéroport de Gillot, à La Réunion. ©Imaz Press
A l’heure où les voyageurs arrivent en nombre dans l’île, quelles sont les modalités de dépistage ? Le test 72h avant départ sera obligatoire le 18 juillet. En attendant les passagers non-testés le sont toujours à leur arrivée à La Réunion. Mais ce test sera-t-il maintenu après ?
Passagers, si vous n’avez pas fait de test 72h avant votre départ, le dépistage à l’arrivée à La Réunion est maintenu jusqu’au 18 juillet. Avec la fin de l’état d’urgence sanitaire, la septaine n’est en revanche plus en vigueur dans l’île pour les passagers arrivant de métropole, et le dépistage avant départ ne sera obligatoire qu’à partir du 18 juillet.

 

Tests avant et après départ jusqu’au 18 juillet


En attendant, donc, deux options se présentent aux voyageurs venant à La Réunion. Soit, les passagers décident de se faire tester dans un laboratoire, sur présentation de leur billet ou prescription médicale, 72h avant leur vol. En cas de résultat positif au Covid, ils ne pourront pas monter dans l’avion. La présentation d’un test négatif sera obligatoire pour embarquer à partir du 18 juillet prochain.

Soit, les voyageurs n’effectuent pas de test avant départ, mais y sont soumis à leur arrivée à l’aéroport Roland Garros à La Réunion. Ce dispositif reste maintenu jusqu’au 18 juillet prochain. Depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire, le 11 juillet dernier, la septaine et le test 7 jours après l’arrivée ne sont plus imposés.
 
Passagers arrivant à La Réunion aéroport Roland Garros voyageurs 130720
©Alexandra Pech
 

Les médecins demandent le maintien des mesures de sécurité


Des Professionnels de Santé de La Réunion, craignant une augmentation de la propagation du virus dans l’île, demandent aux autorités le maintien de certaines modalités, en vigueur jusqu’au 11 juillet dernier. Ils ont ainsi adressé un courrier au ministre des Outres-mer, au ministre de la Santé, au préfet de La Réunion et à la directrice de l'ARS Réunion.

Ils y évoquent notamment l'augmentation majeure des vols commerciaux, avec près de 1 000 passagers arrivant dans l'île chaque jour, et le relâchement en matière d'observation des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale.
 

Courrier des Professionnels de Santé de La Réunion


Ainsi, du fait du contexte d'augmentation du nombre de cas dans le département, ils insistent pour que les voyageurs continuent d’être testés à leur arrivée à l’aéroport, même après le 18 juillet, en complément du test obligatoirement réalisé 72h avant départ. Les professionnels de santé proposent également de rendre le port du masque obligatoire pour l'ensemble de la population sur l'espace public et en milieu fermé.

Le Dr Chritine Kowalczyk, présidente de l'Union Régionale des Médecins Libéraux de l'Océan Indien, était l'invitée du journal télévisé de Réunion la 1ère, présenté par Gaëlle Malet. 
Coronavirus : analyse du docteur Kowalzyck ©Réunion la 1ère

 

L’ARS veut rassurer

Si la question est restée floue depuis l’annonce de la levée de l’état d’urgence sanitaire, les autorités assurent du maintien du test à l’arrivée dans l’île. Le Dr François Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire à l’agence Régionale de Santé de La Réunion, le confirme ce lundi 13 juillet.

Il était l’invité du journal télévisé de Réunion la 1ère, présenté par Gaëlle Malet.
Le Docteur Chieze, directeur de la veille et de la sécurité sanitaire de l’ARS, fait le point sur les tests à l'aéroport ©Réunion la 1ère

 

L’alerte déjà donnée


Il y a près de 10 jours, l’Union Régionale des Médecins Libéraux de l’Océan Indien et le Conseil Interrégional de l’Ordre des Médecins demandaient déjà aux autorités de rendre obligatoire, après la fin de l’état d’urgence sanitaire, la réalisation d’un test 72h avant départ, d’une septaine à l’arrivée dans l’île et d’un test sept jours après cette arrivée.
 
aéroport vols à l'arrivée à La Réunion 120720
©Alexandra Pech
Ils demandaient aussi que soient renforcées les modalités d’arrivée des passagers venant de Mayotte et d’autres pays de la zone Océan Indien.
  

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live