Coronavirus : un médecin Mauricien qui exerçait à Paris victime du Covid-19

coronavirus
Mohamamad-Hassen Hossenbux
©Capture d'écran Twitter
Mohammad-Hassen Hossenbux, 68 ans, médecin qui exerçait en Seine-Saint-Denis, est décédé du Covid-19, le 14 avril 2020. Le docteur Hossenbux était établi à Saint-Denis depuis 30 ans. Il était tombé malade le 17 mars 2020. 
Le dr Hossenbux était installé à proximité de la gare de Saint-Denis, ville de banlieue parisienne. Le médecin mauricien avait ouvert à la fin des années 80. De confession musulmane, il avait capté la patientèle qui tenait à s'adresser à un praticien sensible à leurs obligations religieuses.

Avec le temps, sa compétence et sa gentillesse avaient eu raison de la taille exiguë de son cabinet. Sa fille a confié au journal Le Parisien, ce mercredi 22 avril 2020 : "On lui avait dit d'aller chercher des masques à la pharmacie. Il a bien essayé, mais on était en pleine pénurie. Il était un peu remonté, d'être obligé d'aller travailler sans matériel de protection. Mais il a voué sa vie à soigner les gens, alors il y est allé quand même...".
 

27 professionnels de santé sont décédés du coronavirus


Désormais, la porte du docteur est définitivement fermée. Les voisins, qui s'agaçaient de voir la file de clients dans l'escalier, sont touchés par la disparition de leur voisin jovial et serviable. 
Le dr Hossenbux aurait dû instaurer des règles de distanciation sociale, mais comment renoncer à son engagement médical. Il soignait tout le monde, sans distinction. Les plus pauvres de Saint-Denis, même ceux qui ne parlaient pas français, savaient que la porte était ouverte.

Le docteur Mohammad-Hassen Hossenbux est l'un des 27 professionnels (Sud-Ouest) de santé à s'être éteint, victime du Covid-19, en tentant de soigner les autres. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live