Nouveau variant : La Réunion comme la France suspend les arrivées en provenance d'Afrique Australe

coronavirus
Coronavirus
©Indian Ocean Networks News
Les virologues préoccupés par l’apparition d’un nouveau variant en Afrique du Sud. Ce dernier présenterait plus d’une trentaine de mutations. Les chercheurs craignent qu’il ne contourne le système immunitaire et la vaccination.

Le B 11529 c'est le matricule que porte pour l'instant ce variant identifié dans un cluster, début novembre au Botswana puis en Afrique du Sud.Un cas a aussi été signalé à Hong-Kong, chez un voyageur revenant d'Afrique du Sud .

Dr Patrick Mavingui : microbiologiste

Le séquencage des prévèlements, montre un nombre important de mutations sur la protéine spike, plus d'une trentaine alors qu' elles étaient moins nombreuses chez delta.

mutation sur la protéine spike
©Philippe Despres-Université de La Réunion

Ce variant très contaminant fait craindre une dispersion rapide du virus. Les chercheurs sont mobilisés en Afrique et à l'international afin d'étudier son évolution et ses implications potentielles. 

B 11529 pourrait contourner le système immunitaire

 

Le B11529 pourrait éprouver le système immunitaire et contourner la vaccination. Les mutations sont souvent associées à " une potentielle augmentation de la transmissibilité" précise Patrick Mavingui, responsable de l'UMR-PIMIT, l'Unité de recherche de l'Université de La Réunion, " mais toutes ces hypothèses restent à confimer " insiste le chercheur du CNRS.

Séquençage des souches virales du covid-19 par les chercheurs du Pimit, à La Réunion
Séquençage des souches virales du covid-19 par les chercheurs du Pimit, dans les locaux du Cyroi, à La Réunion ©Réunion La 1ère

La proximité de la Réunion avec l'Afrique du Sud où le variant serait présent dans plusieurs provinces, comme les échanges avec les pays de la zone inquiètent les autorités sanitaires qui viennent de suspendre les liaisons avec les régions d'Afrique et australe. Les voyageurs de retour des pays d’Afrique australe doivent d'ailleurs se signaler aux autorités sanitaires et réaliser au plus vite un test de dépistage RT.PCR .