Coronavirus : une aide exceptionnelle jusqu’à 1 250€ pour les travailleurs indépendants

économie
Dialogue de sourd entre la CGSS et les travailleurs indépendants
CGSS ©Precilla Ethève
Depuis le début de la crise sanitaire, et surtout du confinement, de nombreux secteurs d’activités sont en berne. Des mesures sont mises en place pour aider les professionnels en grande difficultés, parmi lesquels les indépendants.
Les travailleurs indépendants font partie des professionnels particulièrement touchés par la crise sanitaire. A La Réunion, ils sont près de 40 000. Face aux difficultés économiques rencontrées par de nombreux secteurs d’activités, l’Etat et les collectivités ont mis en place des mesures exceptionnelles de soutien.

Des mesures auprès des entreprises comme le chômage partiel pour les salariés, des prêts garantis par l’Etat pour renflouer les trésoreries et payer ces mêmes salariés et charges courantes, et puis des aides exceptionnelles adaptées aux particularités locales.
 
 

Jusqu’à 1 250€ de l’URSSAF et la CGSS

Mais outre les entreprises, il est une catégorie de professionnels en grande difficulté qui ne peut prétendre à l’ensemble des dispositifs. Les travailleurs indépendants ne sont en effet pas concernés ou éligibles à certaines mesures.
 
Pour leur permettre de traverser cette crise en attendant de se relancer après le déconfinement, une aide pouvant aller jusqu’à 1 250 euros sera attribuée à l’ensemble indépendants. L’aide "CPSTI RCI COVID-19" est attribuée par l’URSSAF et la CGSS de La Réunion.

Pour y prétendre, artisans, commerçants, conjoints collaborateurs relevant du RCI, et autres indépendants, devront être immatriculés avant le 1er janvier 2019 et être en activité au 15 mars 2020. Ils devront également être à jour de leurs cotisations de retraite complémentaire de 2018. Aucune démarche n’est nécessaire, l’aide sera versée en une seule fois. Elle est cumulable avec le Fonds de Solidarité.

 

Les mesures exceptionnelles déjà existantes

S’ils ne peuvent prétendre à l’ensemble des mesures économiques exceptionnelles mises en place par l’Etat et les collectivités, les 40 000 travailleurs indépendants réunionnais ont cependant accès à certaines d’entre elles.

Le prélèvement des cotisations et contributions sociales est ainsi reporté, pour les échéances mensuelles de 20 mars, 5 et 20 avril et l’échéance mensuelle et trimestrielle du 5 mai. Leur montant sera lissé sur les échéances à venir en 2020 et ils peuvent demander un ajustement de leur échéancier.

Les travailleurs indépendants pouvaient déjà prétendre à l’aide du Fonds de solidarité mis en place par l’Etat, pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. Pour cela, ils doivent se rendre sur le site des impôts afin d’y faire une simple déclaration. Une aide complémentaire forfaitaire jusqu’à 2 000 euros est mise en place par la Région Réunion.

La collectivité a aussi mis en place un Fonds de solidarité régional, afin d’assurer une aide de 1 000 à 2 500 euros aux professionnels, parmi lesquels les travailleurs indépendants.  

Une aide d’action sociale de la CGSS a également été mise en place pour les indépendants qui n’auraient pas accès au Fonds de solidarité. Un formulaire est disponible sur le site internet de sécurité sociale des indépendants.