publicité

Corsair Réunion-Mada c'est fini !

La compagnie aérienne Corsair au départ de La Réunion ne se posera pas à Tananarive à partir du 25 mars 2018. Depuis des semaines, la menace planait au-dessus cette liaison . Corsair reste en attente de l’issue des négociations en cours entre les Aviations civiles françaises et malgaches. 

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le

MAJ : Voici la précision apportée par la compagnie ce mercredi soir  :

"Corsair reste en attente de l’issue des négociations en cours entre les Aviations civiles françaises et malgaches. En conséquence, Corsair a été contrainte d’annuler le vol du 25 mars, mais la volonté reste de reprendre les vols régionaux le plus vite possible dès accord de l’Aviation Civile Malgache en ce qui concerne la liaison Antananarivo/Réunion. La ligne Paris/Madagascar n’est absolument pas concernée. Par ailleurs, Corsair rappelle qu’elle opérera jusqu’à 2 vols par semaine les lundis et jeudis, sur son programme été entre Paris Orly et Madagascar."

***

Corsair ne desservira plus Madagascar à partir du 25 mars 2018. Cette annonce ne surprend personne, tant elle était évoquée depuis dès mois. La pression était déjà forte en 2017, mais elle s'est accentuée fin janvier 2018 pour finalement aboutir à l'éviction du transporteur aérien du tarmac d'Ivato. Les dirigeants Malgaches justifient cette exclusion de la compagnie aérienne privée française en l'accusant de concurrence déloyale.

Un bras de fer qui date !

Le bras de fer entre Mada et Corsair ne date pas d'hier. Déjà en 2014, l'avionneur français était suspecté, avec Air Austral, d'avoir œuvré dans l'ombre pour obtenir le placement d'Air Madagascar sur l'annexe B de la sécurité aérienne européenne, avec pour conséquence, l'exclusion des avions malgaches des aéroports français, anglais, etc. 
Quatre ans plus tard, malgré la pétition lancée par Corsair pour s'opposer à la fermeture de sa ligne, Corsair ne comptera plus Madagascar dans le catalogue de ses destinations. Les billets, déjà payés et réservés, seront remboursés.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play