Corsair modernise sa flotte dans l'Océan Indien avec les A330 Néo

transports
Nouvel avion Corsair
Nouvel avion Corsair ©Indranie Pétiaye

Ce jeudi 27 mai, à la base militaire 181, la compagnie aérienne Corsair a dévoilé le dernier né de ses aéronefs, l'A330 Néo. La Réunion va recevoir les premiers appareils de la flotte. A partir du 7 juin, ils assureront la desserte de l'Océan Indien.

A l’aéroport de Gillot, ce jeudi 27 mai, la compagnie aérienne Corsair a dévoilé son dernier né : l’A330 Néo. Ces appareils vont assurer la desserte de l’Océan Indien à partir du 7 juin.
 

"Une expérience de vol unique"

Il est un peu plus lourd qu'énoncé... Corsair est la première compagnie à proposer un A330, sous sa forme maximale de 331 tonnes. Ces appareils "proposent une montée en gamme pour les clients" estime la compagnie. Ils amélioreraient aussi la compétitivité, notamment en terme de tarifs.

Ils sont pourvus de 352 sièges, dont 20 sièges en classe affaire et 21 en premium. Cet aéronef consomme moins de carburant, avec 25% d'émission de CO2 en moins. En classe économique, les sièges auraient une meilleure inclinaison et seraient plus confortables.

1er A330neo pour Corsair
©Corsair


(Re)voir le reportage d'Henri Claude Elma et Alix Catherine :

Corsair mise sur le A330 Néo


Le Néo propose également une cabine moins bruyante. Les tailles des écrans sont augmentées (10.1 en économique). La Wifi sera aussi disponible en cabine, via des packs en vente en économique et gratuite en business et premium. La compagnie ne tarit pas d'éloges sur le dernier appareil de sa flotte.

(Re)voir l'intervention de Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair, dans le journal de Réunion La 1ère :

Arrivée nouvel Airbus Corsair, interview Pascal de Izaguirre


L'offre devrait se développer avec, dès le 20 juin, des vols depuis Marseille et Lyon à destination de la Réunion et Mayotte.

Recrutement à La Réunion

Une base de personnel navigant commercial devrait être créée à La Réunion, avec des emplois exclusivement réunionnais explique Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair/ Selon lui, "le projet se traduira par l'emploi de dizaine de réunionnais, en tant que personnel naviguant."

Avec ces cinq A330 Néo mis en service d'ici 2022, Corsair semble résister à la période de turbulences actuelle en raison de la crise sanitaire.