Coup d'envoi de la campagne de déclaration des revenus 2021

impôts
impot revenu
La déclaration papier est toujours possible. Mais il faut prouver que vous n'avez pas d'accès à Internet ©DR
La déclaration en ligne est ouverte depuis ce jeudi sept avril. Pour ceux qui bénéficient de la déclaration automatique, il suffit juste de vérifier les données saisies par l'administration fiscale et, s'il y a rien à signaler, signer le formulaire pré-rempli.

A compter de ce jeudi sept avril, les 530.000 contribuables Réunionnais sont invités à déclarer en ligne leurs revenus jusqu’au 8 juin 2022. 

Depuis plus de 10 ans, l'administration fiscale pré-remplit votre déclaration de revenus à partir des informations dont elle a connaissance (charges de famille, montant des salaires, retraites, indemnités, allocations chômage…) Un travail qui vous permet de disposer d'une « déclaration automatique ».

La déclaration automatique 

La déclaration automatique est mise en place pour vous faciliter la vie en vous permettant, si possible, de ne plus déposer votre déclaration papier, dès lors que l'administration dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation de vos revenus.

Sur les 126.000 foyers imposables de la Réunion, 40% sont éligibles à la « déclaration automatique". Aucune démarche n'est nécessaire. Il suffit de vérifier les informations pré-remplies, et les valider s'il y a rien à signaler. L'absence de réponse vaudra validation.  

Ecoutez les précisons de Joaquin CESTER, Directeur régional des Finances Publiques.

Itw : Joaquin Cester la déclaration en ligne désormais obligatoire

La déclaration papier

Les contribuables qui ne sont pas en mesure de déclarer leurs revenus en ligne (problèmes d'accès internet ou autres)  pourront continuer de le faire au format papier jusqu'à la date limite fixée au 19 mai inclus.  A La Réunion, 10% des contribuables procèdent ainsi.

Déclarer malgré le prélèvement à la source

Vous devez continuer à faire votre déclaration chaque année car l’administration fiscale ne dispose pas toujours de tous vos éléments actualisés (les revenus fonciers par exemple, ou les pensions alimentaires). Cette déclaration permet donc de régulariser votre situation de l’année précédente en prenant en compte tous vos revenus mais aussi vos charges (dons, dépenses éligibles aux crédits d’impôt,...).

Quelques nouveautés

Comme chaque année, des nouveautés sont à noter : 

Les primes exceptionnelles (dite prime « Covid ») versées en 2020 aux personnels de santé et aux fonctionnaires impliqués dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 sont exonérées d’impôt dans la limite de 1 500 €.  

De même, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat suite à la crise des gilets jaunes (dite prime « Macron ») versée en 2020 aux salariés ayant perçu une rémunération inférieure à trois fois le Smic est exonérée à hauteur de 1 000 €, ou 2 000 € (pour les entreprises de moins de 50 salariés) si l’employeur a mis en place un accord d’intéressement.  

Enfin, les dons aux associations sont "mieux défiscalisés", puisque la réduction de 75% jusqu'à 1 000 euros est prolongée jusque 2021.   

Pour lutter contre la flambée du prix du carburant, « le barèmes des indemnités kilométrique a été valorisée de 10% pour l’imposition des revenus de l’année 2021.