Covid 19 : levée du pass vaccinal, de l'obligation de port du masque en intérieur, réouverture des boîtes de nuit... Le préfet présente son calendrier de désescalade

coronavirus
Conférence de presse du préfet Jacques Billant
Conférence de presse du préfet Jacques Billant le 8 mars 2022. ©Laurent Figon
Le préfet a présenté son plan de levée progressive des mesures sanitaires. Avec un peu de retard sur l'Hexagone, les discothèques rouvriront le 18 mars, le masque ne sera plus obligatoire dès le 26 mars. Pour espérer la levée du pass vaccinal il faudra attendre mi-avril.

Alors que la métropole connaitra un allègement significatif des mesures sanitaires le 14 mars prochain, le préfet de La Réunion a décidé de décaler son plan de désescalade.

  • vendredi 18 mars : Les boites de nuit peuvent rouvrir sans limite de jauge et les concerts debout sont à nouveau autorisés, avec pass vaccinal et port du masque. 
  • samedi 26 mars : Le préfet autorise la consommation debout dans les bars, cafés et restaurants. Les moments de convivialités dans les entreprises sont de nouveau autorisés, il sera aussi possible de danser dans les salles de réception. L'obligation de port du masque est levée, en intérieur comme en extérieur, pour les établissements recevant du public soumis au pass vaccinal.
  • Première quinzaine d'avril : Sous réserve de la poursuite de l'amélioration de la situation sanitaire, le pass vaccinal pourrait être levé. En revanche, un pass sanitaire (vaccin ou test) sera toujours demandé pour entrer dans les EHPAD et établissements de santé. Le port du masque pourrait aussi être levé dans tous les établissements recevant du public même ceux non-soumis au pass sanitaire.

"Une nette amélioration de la situation sanitaire"

Depuis six semaines, la situation s'améliore. Concernant le taux d'incidence, La Réunion est passée sous la barre significative des 1000 cas pour 100 000 habitants a été franchie. Malgré tout 14 personnes sont décédées du Covid la semaine passée.

25 personnes sont aujourd'hui hospitalisées en service de réanimation, contre 41 la semaine dernière. Le plan blanc a été levé. L'activité chirurgicale et médicale a repris, même si des reports chirurgicaux ont dû avoir lieu.

Prudence dans la sphère familiale

Cependant, le professeur  Xavier Deparis, nouveau directeur de la Veille et de la Sécurité Sanitaire, Santé et Milieux de Vie à l’ARS La Réunion, souhaite mettre en garde la population. "Il faut maintenir les gestes barrières pendant les rassemblements familiaux". 

"Un relâchement total aurait pour conséquence une reprise épidémique", précise-t-il. L'ARS poursuit son incitation à la vaccination, car selon le professeur  Xavier Deparis 90% de malades du Covid en réanimation ne sont pas vaccinés.

"Nous observons une diminution forte de la circulation du variant Omicron", indique Xavier Deparis. Le variant Omicron aura contaminé près de 250 000 personnes sur le territoire, indique l'ARS. 

Maintien du port du masque dans les classes à la rentrée

La rectrice Chantal Manès-Bonnisseau a également pris la parole. Elle précise que le masque sera maintenu dans les classes à la rentrée le 28 mars.

"L'amélioration de la situation sanitaire dans les écoles est réelle mais reste fragile." 342 classes étaient fermées le 18 février, 302 fermetures étaient comptabilisées le 4 mars dernier.

Cette semaine, le protocole a évolué : désormais le cas contact à risque ne doit plus faire qu'un seul test à J+2 (contre 3 tests précédemment).

La rectrice invite tout de même les élèves, leurs parents et les professeurs à ne pas baisser la garde, notamment avec l'arrivée des vacances scolaires ce vendredi.

Pour rester prudence, la rectrice indique que le port du masque en intérieur sera maintenu à la rentrée le 28 mars, pour les personnels et les élèves. La mesure sera reconsidérée pendant la première quinzaine d'avril.