Covid-19: une première carte sur les cas officiels

coronavirus
Evolution du nombre de cas covid 19 à La Réunion
Evolution du nombre de cas covid 19 à La Réunion ©Source Santé publique France
Une carte localisant les malades atteints du Covid-19 circule depuis dimanche soir sur les réseaux sociaux. Santé Publique France qui l'a réalisée l'avait transmise à une liste restreinte de professionnels de santé. 
 
C'est une carte qui fait déjà polémique. Depuis dimanche soir, elle circule sur les réseaux sociaux. Un médecin généraliste l'a publiée sur son compte public Facebook avant d'en restreindre l'accès aux internautes. Les commentaires pas toujours très élogieux ont fleuri sous la publication, certains accusant le médecin de stigmatiser une ville par rapport à une autre, sans connaître l'origine pourtant très officielle de ce document...
 
Carte Coronavirus La Réunion
©Santé Publique France
Selon ce document qui a donc fuité sur les réseaux sociaux, 70 malades sont originaires du chef-lieu, 55 autres sont des résidents de la commune de Saint-Paul. Il y a ensuite 105 cas recensés dans l’ensemble de la micro-région Sud dont 29 à St-Pierre, 24 au Tampon, 20 à St-Joseph, 15 à l’Etang-Salé, 9 à St-Louis, 7 aux Avirons, et 1 à l’Entre-Deux.

Toujours selon cette carte qui daterait du 5 avril dernier, dans l’Ouest,  17 Saint-Leusiens, 13 Possessionnais et 4 Portois ont également contracté la maladie.

Dans le Nord et l’Est, un ou plusieurs cas enregistrés à Sainte-Marie (le chiffre n’est malheureusement pas lisible sur la carte), 1 à Ste-Suzanne, 11 à Saint-André, 4 à Bras-Panon, 4 à St-Benoit, et enfin 1 à la Plaine des Palmistes. Au total ce sont 18 communes sur 24 qui sont répertoriées dans cette carte. 
 

Un document plus complet publié dans quelques jours


Les 6 communes où l’on ne compte pour le moment aucun cas avéré de covid-19 sont donc Trois-Bassins, Petite-Ile, St-Philippe, Sainte-Rose, Cilaos, et Salazie.

Ce matin, la cellule de Santé Publique France a confirmé à Réunion La 1ère Radio l’authenticité du document, tout en affirmant qu’il était destiné à un usage interne. La diffusion au grand public était initialement prévue en début de semaine prochaine comme l'a expliqué ce lundi dans un communiqué le préfet de La Réunion Jacques Billant: 

"Depuis quelques jours, Santé publique France a commencé la production de synthèse quotidienne sur l'épidémie de coronavirus à La Réunion. Ce document était diffusé à une liste restreinte de professionnels directement intéressés à la gestion de crise. Son format allait être stabilisé pour en permettre une diffusion en début de semaine prochaine aux médias.  (...)Il est important de souligner, vis à vis de la cartographie du nombre de cas par commune, que celle-ci reprend les lieux de résidence des personnes contaminées, quand bien même ces personnes auraient été contaminées en métropole ou en un autre lieu. Ce n'est donc en aucune façon une carte permettant de montrer des zones plus exposées à un risque de transmission, pas plus qu'une carte indiquant des clusters  (aucun Cluster n'étant à ce stade recensé à La Reunion). L'effort sur les gestes barrières doit être maintenu avec le même engagement en tout point de l'île."

Cette carte vient conforter les inquiètudes exprimées par certains syndicats de médecins qui souhaitaient obtenir une cartographie précise des cas. Les données qu'elle contient permettent en tout cas aux professionnels de santé d'avoir une idée plus précise des cas de contamination. L'ARS et la préfecture devraient dévoiler d'ici la fin de la semaine une cartographie plus affinée. 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live