Covid : les mesures de freinage prolongées jusqu’au 5 décembre à La Réunion

coronavirus
Table pique-nique interdit plage lagon filaos coronavirus covid 171121
©IPR
La préfecture de La Réunion publie, ce vendredi 19 novembre, un arrêté préfectoral pour prolonger les mesures de freinage de l’épidémie de Covid dans le département. Elles s’appliquent désormais jusqu’au dimanche 5 décembre.

En vigueur jusqu’à ce dimanche 21 novembre, les mesures de lutte contre la propagation du Covid viennent d’être prolongées par la préfecture de La Réunion. Elles s’appliquent désormais jusqu’au dimanche 5 décembre.

Mardi dernier, le 16 novembre, les autorités confirmaient 1 308 nouveaux cas de Covid et 3 écès en une semaine dans le département. Le taux d'incidence était alors de 152,8/100 000. Des chiffres qui montrent que la situation sanitaire continue de se dégrader à La Réunion. 

Port du masque en intérieur et en extérieur

Le port du masque demeure obligatoire sur la voie publique, et notamment dans les marchés forains, les brocantes, les vide-greniers, les fêtes foraines et lors des événements festifs ou d’animation sur l’espace public.

Il s’applique également en extérieur et en intérieur dans l’ensemble des établissements recevant du public soumis au pass sanitaire.

Le port du masque reste obligatoire dans les transports publics et à l’école.

Rassemblements et pique-nique toujours interdits

Les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits sur la voie publique, et dans les lieux accessibles au public, notamment les plages, les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs et les jardins municipaux.

Les pique-niques, la pratique du camping et les bivouacs ne sont toujours pas autorisés. La consommation d’alcool reste interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public.

L’extension du pass sanitaire concerne toujours les rassemblements, réunions ou activités organisées sur la voie publique.

Regroupement festifs

Les autorités précisent que les activités de danse sont autorisées dans les établissements publics soumis au pass sanitaire avec une jauge d’accueil maximale fixée à 75% de la capacité totale. Le port du masque y est obligatoire dans les espaces intérieurs et extérieurs. L’organisation de concerts debout est soumise aux mêmes conditions.

Enfin, les activités de prestation à domicile de traiteur, de location de chapiteaux, tentes et barnums aux particuliers, d’animateur de soirée à domicile (DJ), et le transport de matériel de sonorisation restent interdits.