Cyclone Amphan : les images impressionnantes en Inde et au Bangladesh

océan pacifique
Le puissant cyclone Amphan a touché terre en Inde
Des hommes passent devant des vagues qui ont percuté un brise-lames au port de pêche de Kasimedu à Chennai le 19 mai 2020, alors que le cyclone Amphan se dirige vers la côte est de l'Inde. ©Arun SANKAR / AFP
Déjà largement inquiété par la pandémie du coronavirus, l'Inde est désormais touché par une dépression dévastatrice. Le météore nommé « Amphan » est considéré comme le plus puissant dans le golfe du Bengale depuis le début du siècle.
Près de trois millions de personnes ont été évacuées en Inde et au Bangladesh à l'annonce de l'arrivée du cyclone. Elles ont quitté les zones de basse altitude pour se rendre dans des abris anti-cyclone.

Une professeur d'université de 60 ans, Sriparna Bose, a décrit à l'AFP :
 

« Les gens hurlent lorsque les rafales traversent la ville en secouant les portes et fenêtres. Je n'ai jamais vu une telle situation dans ma vie. »


Ses vents pourraient atteindre 190 km/h, il a touché terre en Inde hier, au-dessus de l'île de Sagar.
Cyclone Amphan
©@k.r.deepak (instagram)
 

Des dégats matériels et humains

L'électricité a été coupée dans de larges parties de Calcutta, la capitale du Bengale. Selon le journal the Times of India, le phénomène aurait fait 12 victimes dans l'ouest du Bengal. Au Bangladesh, avant même d'arriver sur les côtes, le cyclone a déjà fait un premier mort. Un bénévole du Croissant-Rouge local s'est noyé lorsque des rafales de vent ont renversé son bateau sur une rivière pendant l'évacuation de villageois dans la ville côtière de Kalapara. L'AFP estime que pour l'heure, Amphan aurait fait au moins 84 victimes.
Les images amateurs filmées à Calcutta sont impressionantes :
     
  

Le coronavirus complique la situation

Les autorités craignent que ces déplacements favorisent la propagation du virus. L'évacuation des personnes est complexe en période de pandémie. Malgré le risque, des habitants des zones à risques ont choisi de rester chez eux, par peur d'être contaminés.

À ce jour, l'Inde compte près de 113 000 personnes officiellement contaminées par le virus et plus 3 400 en sont mortes. 26 700 cas ont été recensés au Bangladesh, et 386 décès liés au coronavirus.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live